Jolis jolis monstres Julien Dufresne-Lamy

Editions Belfond, rentrée littéraire 2019

J’avais beaucoup aimé mes précédentes lectures de l’auteur :

Les étonnantes aventures du merveilleux minuscule Benjamin Berlin Julien DUFRESNE-LAMY

Les Indifférents, de Julien DUFRESNE-LAMY

J’ai retrouvé avec plaisir sa plume dans celui-ci!

Qui sont-ils ces jolis, jolis monstres ?

Elle s’appelle James. Il s’appelle Lady Prudence. Elle s’appelle Victor, il s’appelle Mia de Guadalajara . Ils-elles sont dans les années 80 ou aujourd’hui parmi les plus célèbres drag-queens de New-York. Leurs deux voix vont se croiser dans ce roman pour nos conter leurs deux histoires, et celle de toute une communauté à travers ces deux destins singuliers.

Ils cherchent leur identité, leur place, se décident à oser être eux-mêmes, ils se transforment, mettent faux-cils, perruques, fausses rondeurs féminines, construisent peu à peu leur personnage, ils dansent, ils chantent, de bars sordides en cabarets enfumés aux plateaux de télé-réalité.

Ils souffrent aussi. Du regard des autres, du sida, de la drogue, de l’exclusion…

Il y a des enfants perdus, des stars du genre, des paumés et des adulés, de l’entraide et de l’amour aussi.

L’auteur nous fait découvrir ce monde méconnu, sur une quarantaine d’années, sa diversité, ses codes, ses rivalités, sa solidarité, et nous fait réfléchir sur le regard porté sur la différence dans une Amérique à la fois puritaine et où tout semble parfois possible .

Presque un documentaire sur cette communauté, ce roman permet de rencontrer de belles figures (certaines réelles, d’autres imaginaires) et de revivre avec elles ces années 80…

40 ans après, où en sommes-nous côté ouverture à l’autre et acceptation des différences ?

Deux destinées touchantes, et deux personnages qui resteront bien en mémoire!

cover photo, L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

8 commentaires

Laisser un commentaire