bd les grands espaces Catherine Meurisse

C’est le retour de la BD de la semaine ! J’ai loupé le RDV de mercredi dernier chez Moka, cette semaine, c’est Noukette qui accueille!

bd grands espaces

J’ai choisi pour ma part une BD qui prolongerait encore un peu les vacances, pour une rentrée tout en douceur avec ces Grands espaces… et cette invitation au retour en enfance, au retour à la campagne.

Catherine Meurisse nous invite à découvrir son enfance, et on la suit avec beaucoup de plaisir dans ce retour à l’enfance.

On y découvre une petite fille qui nous relate son enfance à la campagne, en compagnie de sa soeur, et de son nain de jardin – confident, dans le Poitou (on évoquera mine de rien Ségolène royal ou le Puy du fou au fil des pages!) .

A travers ses yeux d’enfants, on redécouvre la nature, le rythme des saisons, et l’on s’insurge avec sa famille contre tous les dangers qui guettent cet environnement. Politique, écologie, de nombreux thèmes sont abordés, un soupçon de clichés, l’ensemble donne à réfléchir, mais sans rien de pesant.

Car dans cette famille, la littérature est aussi à l’honneur, et il y a beaucoup de poésie et d’évasion dans ces Grands espaces. Swann est un arbre, les filles s’inventent un musée à la manière de celui de Pierre Loti, la culture n’est jamais loin. Et quand les filles visitent le Louvre ou s’inspirent des jardins de Versailles, le graphisme devient très précis, très détaillé, de très belles pages!

Entre nostalgie et militantisme, tendresse et humour, une BD idéale pour une rentrée en douceur!

paru chez Dargaud, septembre 2018

26 commentaires

  1. Je l’avais feuilleté parce qu’elle a été présentée à de nombreuses reprises, et que le thème me plaisait bien. Mais j’avoue que le graphisme…

Laisser un commentaire