PAULINA Angélica Liddell Jessica Walker

paulina theatre
Photo Karim C

Un seule en scène dérangeant pour terminer la journée ? Allez à la rencontre de Paulina ! Dans la moiteur d’une fin de soirée, elle va raconter son tragique destin:

Paulina Elizabeth Luján Morales avait 16 ans. Le 12 mars 2008 elle est enlevée, violée et assassinée dans l’état de Chihuahua, à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis où des milliers de femmes sont assassinées dans la violence la plus extrême et en toute impunité.

Son histoire s’entrecroise avec celle d’une Européenne, victime d’un amour toxique. Elle laisse entendre aussi quelques voix d’hommes dans une performance scénique tantôt touchante, tantôt dérangeante, toujours intense. Une comédienne à suivre !

Attention âmes sensibles et oreilles prudes s’abstenir, Paulina s’adresse à un public averti.

Texte adapté de « La maison de la force » d’Angélica Liddell (Prix national de littérature dramatique, Espagne, 2012).

Spectacle vu au Sham’s Avignon

en pratique à 22H00 du 5 au 28 JUILLET – RELÂCHES : 8, 15, 22 JUILLET

D’après La maison de la force d’ Angélica Liddell

  • Metteuse en scène : Jessica Walker
  • Avec : Clémence Caillouel
  • Régisseur : German De Diego

Pour en savoir plus et photos : Paulina

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s