Moby Dick Jame’s Prunier

adaptation de Fouca Dabli, illustrations de Jame’s Prunier, éditions Milan

Depuis ma lecture de

La Maison à droite de celle de ma grand-mère par Michael Uras Préludes 
je souhaitais relire le roman de Herman Melville dont le héros de Michael Uras traduit l’oeuvre, mais c’est finalement vers cette adaptation graphique que je me suis tournée, séduite par le trait de Jame’s Prunier. 

Moby Dick Jame’s Prunier  roman graphique album illustré

Une ambiance entre aquarelles, ou peintures à l’huile, planches documentaires et scènes à la Edward Hopper qui m’ont immédiatement séduite dès que j’ai commencé à feuilleter cet ouvrage.

Entre musée d’art pictural ou des traditions comme la chasse à la baleine, c’est à un vrai dépaysement que nous invite l’auteur!
Beaucoup de détails dans les illustrations, à prendre le temps d’admirer!

La lutte entre le capitaine, Achab,et Moby Dick, la monstrueuse baleine blanche qui lui a arraché la jambe, est parfaitement illustrée, le texte, adapté et coupé bien sûr mais qui reste suffisamment dense pour ne pas en perdre la force, garde bien l’esprit du roman dont il est une très bonne introduction pour les jeunes (et moins! ) lecteurs!

A découvrir pour le plaisir des yeux, et celui des mots!

Toutes les participations à la BD de la semaine sont ici cette semaine :
Stéphie

38 commentaires

  1. C'est un album, plutôt ? Pas super inspirée même si c'est joli. Je ne suis pas très portée sur les adaptations de classiques 😉

  2. Oh oui c'est un bel album dis donc ! J'avais lu une adaptation BD de Moby Dick que j'avais bien aimé (mais je sèche sur les auteurs ! ;))

  3. Même si ce n'est pas une bd, je note pour les illustrations qui ont l'air magnifique (et puis tu as parlé de Hopper, il n'en faut pas plus pour me tenter !!)

  4. J'ai lu Moby Dick étant plus jeune (mais je crois que c\ »tait une version jeunesse) et j'avais adoré! Cette BD aura donc tout pour me plaire!

Laisser un commentaire