Debout sur mes paupières par Jessica L NELSON

Belfond
Muse des surréalistes, mannequin, photographe de mode puis de guerre, Lee Miller est l’incarnation de la femme libre du XXe siècle. Mais elle représente certainement plus encore pour Élisabeth M., véritable héroïne du livre, retrouvée à demi nue et profondément endormie sur un banc en plein cœur de Paris. Qu’est-il arrivé à cette sculptrice subjuguée par son sujet, comme entraînée dans une quête frénétique de beauté qui l’a laissée aux portes de la folie ?

 Mon petit mot

Voici un roman étonnant!

Je m’attendais à une biographie romancée de Lee Miller, c’est bien plus que cela!
Effectivement, cela pourrait commencer comme ça… une artiste se penche sur le passé d’une autre … mais bientôt tout se complique!
Les interventions de l’auteure, de l’éditrice, et de petits indices sèment le trouble, un prénom identique, une date, et l’on ne sait plus si l’on parle de l’une ou de l’autre tant les parallèles deviennent nombreux.
Les réflexions sur la création, sur les difficultés pour une femme artiste à concilier vie professionnelle et familiale se retrouvent dans le parcours des trois héroïnes, la photographe, la sculptrice ou l’auteure.
Et puis, tout bascule.
Et c’est la maternité qui prend le pas sur la création. La grossesse plutôt. Délicate. Tragique.
Un chapitre particulièrement touchant nous projette tout à coup dans un autre livre, avant un dernier rebondissement qui laisse songeur.
J’ai aimé être manipulée et découvrir ces parcours chaotiques.  C’est le premier livre que je lis de cette auteure, nom noté!
logo-challenge-rentree-litteraire-janvier-2017-micmelo-litteraire

dames de lettres

6 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s