Nos âmes seules Luc BLANVILLAIN #RentréeLittéraire2015

éditions Plon

Au 13e étage d’une tour de la Défense, Clément, jeune ambitieux, tombe sur une drôle de fille. Ils nouent une relation inédite, un contrat faustien…

Mon petit mot

Encore une belle découverte grâce au projet « 68 premières fois »!

Un livre qui m’a happée très vite, des personnages forts , qui m’ont habitée pendant toute la lecture, auxquels je me surprenais à penser en attendant de pouvoir retrouver un temps de lecture à leur consacrer… bon signe!

Bienvenue dans le monde impitoyable de l’entreprise, des ambitieux aux dents longues, des coups-bas et  des carnassiers prêts à tout pour grimper dans l’échelle sociale.
Mais il y a Meryl.
Si différente.
Et cet accord, si troublant.

Troublant, comme l’ensemble de ce livre.
Les liens entre personnages, les générations, les conceptions de la vie, les envies, la réalité, les désirs, les questionnements, on y trouve, forcément, des échos à nos propres vies . L’occasion de s’interroger sur nos propres choix.
Tâchons de ne pas y perdre notre âme.

Et en prime pour moi, un petit passage par la levée de la Loire et Tours, pour un chapitre que j’ai lu un peu différemment, pouvant suivre « à la trace » les déplacements du héros!

Bref, un nouvel auteur à suivre!

Dans les cadre des

12 commentaires

  1. Petit bémol, on ne peut pas dire que ce soit un premier roman, Luc Blanvillain a déjà publié des titres en jeunesse (mais évidemment ce n'est sans doute pas considéré comme une littérature assez noble…) (ce n'est pas un commentaire contre toi, hein !)

    J'aime

  2. tu as raison, et c'est d'ailleurs le cas de plusieurs \ »premiers romanciers\ » annoncés comme tel mais qui ont déjà publié dans d'autres registres, nouvelles, jeunesse, ou du domaine du journalisme, bref, des nouveaux qui n'en sont pas vraiment!

    J'aime

  3. Tu me donnes envie de le découvrir, je ne le connais pas du tout, jamais lu ses livres jeunesse. J'aime bien découvrir de nouveaux auteurs 😉

    J'aime

  4. Le passage sur Tours m'a bien plu aussi ! J'ai installé mon dernier poussin cet été dans un studio près du jardin des Prébendes et nous en avons profité pour visiter la ville et ses alentours.Je partage ton enthousiasme à propos de ce roman ! Luc Blanvillain est un collègue, il enseigne dans la même ville que moi. Je suis contente que son roman trouve des échos positifs !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s