Sarah Bernhardt la divine / Mémoires

Deux lectures complémentaires cet été autour de  Sarah Bernhardt : une biographie et le premier tome de ses Mémoires (elle n’a jamais écrit le second).
D’un côté, l’histoire, de l’autre, sa vision des choses, parfois « édulcorée », parfois lyrique, l’un ne va pas sans l’autre pour mieux comprendre ce personnage étourdissant.
 Deux livres qui donnent envie de relire et revoir certaines pièces et qui permettent de découvrir d’autres facettes de Sarah Bernhardt, la sculpture, la peinture…et les tourments…. la vie, la scène… Quand même!

Sarah Bernhardt dans le rôle de Doña Maria dans Ruy Blas. Tableau de Georges Clairin (1897).

 

La Divine, Le Roman de Sarah Bernhardt de Michel Peyramaure

Une plongée dans le monde du XIXème, dans la société des artistes, des écrivains, des journalistes, mais aussi des courtisanes , de la guerre, de la politique, petite et grande histoire se mêlent, théâtre sur scène et dans la vie.

Ma double vie de Sarah Bernhardt

Premier volume de ses mémoires, le récit de sa vie, de la naissance de Sarah Bernhardt en 1844 à son retour des Etats-Unis en 1881.L’enfance, la religion, la famille, l’entrée à reculons au théâtre, les débuts, les premiers triomphes, le siège de Paris de 1870 pendant lequel elle organise une infirmerie pour les soldats au théâtre de l’Odéon, jusqu’à cette première tournée en Amérique.
Elle raconte ses années souvent avec humour, toujours avec humilité, reconnait ses erreurs passées et brosse le portrait d’une époque avec beaucoup de talent.

10 commentaires

  1. Merci Eimelle pour ces deux suggestions de lecture! Je note car je n'ai rien lu de et sur Sarah Bernhardt. Voilà de quoi remédier à mes lacunes…Je te souhaite une agréable journée

    J'aime

  2. Je prends bonne note de cette suggestion de lecture. Je me rends compte que je ne connais pas bien cette grande tragédienne même si j'ai été spécialement à Belle Isle voir sa maison.

    J'aime

  3. J'ai beaucoup aimé \ »Ma double vie\ », les mémoires de (et par) Sarah Bernhardt. Je trouve que c'est une femme extrêmement moderne, à une époque où peu de jeunes femmes pouvaient décider librement de leur vie. Elle assume ses choix quelqu'ils soient. Indépendante et très cultivée, elle connait tous les artistes de son temps. Victor Hugo l'adorait ! Sacha Guitry la respectait comme une grande dame. Jean Cocteau a inventé à son attention l'expression \ »monstre sacré\ ».En plus, si on aime l'Histoire, c'est également passionnant (elle raconte ce qu'ont vécu les parisiens pendant la guerre de 1870 ; la Commune). Mais le tout avec des mots simples du vécu. Le livre existe également en format ebook (oui j'ai craqué et je lis aussi avec ma liseuse ! je l'avoue) : http://www.amazon.fr/gp/product/B00B9K2314/ref=cm_cr_rev_prod_titleAH IMPORTANT : pour ceux qui s'intéressent à Sarah Bernhardt, il y a une émission sur France Culture samedi 3 mars 2013 http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-actualite-de-sarah-bernhardt-2013-03-02

    J'aime

  4. Bonjour , il y a aussi un livre regroupant les souvenirs de Sarah Bernhardt intitulé \ » L'art du théâtre\ » , dans la collection : Documents – Editions Sauret livre publié en 1993 .J'èspère que vous aurez la possibilité de vous le procurer .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s