Indian Creek de Pete Fromm

Mon avis sur Indian Creek , roman de Pete Fromm, paru aux éditions Gallmeister en 2010

Traduit de l‘américain par Denis Lagae-Devoldère

Mon avis sur Indian Creek , roman de Pete Fromm, paru aux éditions Gallmeister en 2010

Enfin sorti de ma PAL ! Il a fallu l’appel des grands espaces après pour me décider à découvrir ce roman, grand classique du  nature writing  (presque récit autobiographique d’ailleurs) et le dépaysement fut tout à fait au programme!

Pete Fromm (né en 1958) s’inscrivit sans grande conviction à l’université du Montana pour y suivre un cursus de biologie animale. Fasciné par les récits des trappeurs, sur un coup de tête, il est embauché pour un poste bien particulier : passer 7 mois, dont tout l’hiver, à Indian Creek, au fin fond des montagnes de l’Idaho, pour surveiller la réimplantation d’œufs de saumons dans la rivière. Autant dire le grand écart avec sa vie d’étudiant!

Face à une nature parfois dangereuse, avant celle des saumons, c’est pour sa propre survie qu’il lui faudra lutter. Affronter la solitude, le froid, mais aussi se découvrir des ressources inattendues, c’est à un véritable voyage initiatique qu’il va être confronté.

Ce roman, tiré de cette expérience, offre une véritable immersion dans cette nature aussi fascinante et superbe que parfois hostile. Je suis ravie de l’avoir enfin lu, je n’aurais plus qu’à poursuivre ma découverte de cet auteur.

A conseiller tout particulièrement pour une lecture hivernale, un voyage depuis le canapé passionnant !

Rubrique littérature américaine

19 commentaires

  1. Merci pour cette piqûre de rappel. Depuis longtemps j ai envie de lire Fromm. Une bonne idée maintenant que les canicules l été sont passées.

  2. Je crois l’avoir à la maison, car mon conjoint l’a lu, mais je n’avais pas senti de sa part un enthousiasme délirant… cela vaudrait peut-être le coup que j’y jette un œil finalement !

  3. J’ai beaucoup aimé ce livre (complètement autobiographique je pense) et j’ai tout autant aimé celui qu’il a écrit plusieurs années après, lorsqu’il a eu des enfants (le nom des étoiles).

  4. Je me l’étais noté au moment où j’ai découvert le genre…et puis toujours pas lu. Tu me le remets en mémoire, et il a vraiment l’air passionnant à lire!

  5. Découvert grâce au système de prêt de livres qui existe au sein de l’AMAP dont je fais partie, et bien apprécié!
    (s) ta d loi du cine, « squatter » chez dasola

Laisser un commentaire