Tartuffe Théorème Molière, Macha Makeïeff Xavier Gallais

Tartuffe Théorème Molière, Mise en scène de Macha Makeïeff, spectacle vu au théâtre des Bouffes du Nord

Je gardais un bon souvenir de TRISSOTIN OU LES FEMMES SAVANTES MOLIERE / MACHA MAKEIEFF et imaginant fort bien Xavier Gallais ( Providence Neil LaBute Pierre Laville) en Tartuffe, j’étais très curieuse de voir ce spectacle et je n’ai pas été déçue!

Qu’il est inquiétant et nous met mal à l’aise ce Tartuffe prédateur, animal, et manipulateur!

Transposé dans l’univers bourgeois des années 60 , il est ici l’envoyé d’une secte particulièrement maléfique, un choix judicieux qui permet de s’interroger sur les mécanismes d’emprise qui font toujours sens. Il révèle tous les dysfonctionnements de cette famille recomposée et le pire ou le meilleur des uns ou des autres. Le meilleur des unes plutôt, Elmire et Dorine en tête qui vont contrarier ses plans.

Tartuffe Théorème Molière, Macha Makeïeff  Xavier Gallais
© Pascal Gély

La mise en scène, très riche, ne laisse aucun personnage de côté, dès la scène d’ouverture, le cadre est posé, inquiétant et questionnant. Beaucoup de bonnes idées, comme l’utilisation de la photo (et non, même devant cette preuve pourtant irréfutable, Orgon ne parvient pas à ouvrir les yeux) ou la place donnée au personnage de Dorine.

Et qu’ils sont actuels ces questionnements, de la manipulation au désir, du consentement aux rapports familiaux. Mais d’ailleurs, qui manipule qui ? Et les désirs sont bien nombreux… Les rires ne manquent pas non plus, autour du personnage de Flipote, la bonne, en particulier!

Tartuffe Théorème Molière, Macha Makeïeff  Xavier Gallais theatre
© Pascal Gély

Loin des Tartuffe falots ou ridicules que l’on voit parfois et dont on a bien de la peine à imaginer comment ils ont pu étendre ainsi leur emprise à toute une famille, Xavier Gallais est un parfait oiseau de mauvaise augure, aux portes de l’enfer comme aux portes de la folie, glaçant à souhait. Face à lui, la Elmire de Hélène Bressiant montre toutes ses ambiguïtés, épouse délaissée, clairvoyante, mais à deux doigts de succomber aux charmes de celui qu’elle veut dénoncer, entre désir et répulsion. Arthur Igual  est un Orgon désespérant d’aveuglement et de dépendance envers Tartuffe. A leur côtés, tous ne sont pas aussi à l’aise avec la langue de Molière, le petit bémol de la soirée.

Le titre fait référence à L’Envoyé de Théorème, film de Pasolini, d’après son roman du même nom. Je ne le connaissais pas et suis sortie des Bouffes du Nord curieuse de le découvrir pour prolonger la soirée!

Bref, une proposition intéressante à découvrir à Paris puis en tournée ( Bouffes du Nord, Paris  puis au Théatre national de Nice au Quai Centre dramatique national d’Angers au Théâtre National Populaire de Villeurbanne  au Théatre Liberté / Liberté-Châteauvallon Scène nationale de Toulon au Théâtre National de Bretagne, Rennes à la Scène nationale de Bayonne; la MAC Créteil et  MC Amiens et à la Comédie de Caen)

Tartuffe Théorème Molière, Macha Makeïeff Xavier Gallais

De Molière Mise en scène, décor, costume Macha Makeïeff
Lumière Jean Bellorini, Son Sébastien Trouvé, Musique Luis Fernando Pérez, Danse Guillaume Siard, Coiffure et maquillage Cécile Kretschmar, Régie générale André Neri

Avec
Xavier Gallais Tartuffe
Arthur Igual (à partir du 11/12) en alternance avec Vincent Winterhalter Orgon, mari d’Elmire
Jeanne-Marie Lévy Madame Pernelle, mère d’Orgon
Hélène Bressiant Elmire, femme d’Orgon
Jin Xuan Mao Cléante, frère d’Elmire
Loïc Mobihan Damis, fils d’Orgon
Nacima Bekhtaoui Mariane, fille d’Orgon
Jean-Baptiste Le Vaillant Valère, amant de Mariane
Irina Solano Dorine, amie de la famille
Luis Fernando Pérez Laurent, faux dévot
Pascal Ternisien Monsieur Loyal, huissier / Flipote, la bonne
et la voix de Pascal Rénéric L’Exempt

Un commentaire

Laisser un commentaire