TRISSOTIN OU LES FEMMES SAVANTES MOLIERE / MACHA MAKEIEFF cdrt

de Molière
mise en scène, décor et costumes Macha Makeïeff

lumière Jean Bellorini  
création sonore Xavier Jacquot
coiffure et maquillage  Cécile Kretschmar
construction d’accessoires  Patrice Ynesta
régisseur général André Neri
iconographe Guillaume Cassar
diction Valérie Bezançon

TRISSOTIN OU LES FEMMES SAVANTES MOLIERE / MACHA MAKEIEFF cdrt

Photo site du théâtre Olympia

avec

c

Marie-Armelle Deguy Philaminte
Louis-Do de Lencquesaing Chrysale
Arthur Igual  Ariste
Maud Wyler Armande
Vanessa Fonte Henriette
Geoffroy Rondeau Trissotin
Thomas Morris Bélise
Ivan Ludlow Clitandre
Atmen Kelif Vadius
Karyll Elgrichi Martine
Arthur Deschamps L’Epine, Julien
Camille de la Guillonnière Le Notaire

Présentation du théâtre:  Mariage pour toutes ? Pas pour Armande, en tout cas, qui aux feux de l’amour préfère ceux de la philosophie. Sa soeur Henriette, elle, voudrait épouser Clitandre. Mais leur mère Philaminte préférerait une alliance avec le brillant Trissotin, histoire de faire définitivement entrer le bel esprit dans la famille…

Guerre des sexes chez Molière!
Les armes sont de vers… mais que les mots peuvent blesser…

Voilà un classique revisité de belle manière!

 Quelle belle idée de transposer cette pièce dans les années 70 , et de distribuer Bélise (illarante!) à un ténor, tout en faisant de Trissotin une sorte de Conchita Wurst hippie! 
C’est coloré, c’est joyeux, j’ai beaucoup aimé l’architecture du décor, mais derrière les premiers sourires à la découverte de la scénographie, le rire jaune et la réflexion prennent très vite le dessus. 

En décalant ainsi l’angle du point de vue, on redécouvre le texte et les rapports de force au sein de la maisonnée, mais aussi le personnage d’Armande qui devient très touchant et sur lequel j’ai posé un autre regard.

Décors, costumes, musiques, tout est au diapason, l’ensemble des acteurs est très convainquant, on rit beaucoup… mais pas que.. 
C’est qu’à travers le texte de Molière ainsi déclammé, les questions de la place des femmes, de leur accès à la culture,  ou encore de l’extrémisme continuent de résonner de façon (hélas) toujours très actuelles! 

Bref, une très belle production!


12 commentaires

  1. Excellent vraiment. J'ai emmené mon fils de 17 ans, pas forcément conquis d'avance (euphémisme…) : il a beaucoup ri et moi plus encore. Super idée en effet de confier l'un des rôles de femmes à un homme et de faire de Trissotin quasi une femme.

  2. Quand les classiques provoquent l'enthousiasme des jeunes qui sont souvent réticents (personnellement, j'ai toujours aimé même quand j'étais élève)alors c'est gagné!

  3. Honte à moi : L'une des rares pièces de Molière que je n'ai pas encore lu. J'aime bien ces mises en moderne, ça rend le sujet plus proche de nous…

  4. Alors c'est le genre \ »d'angle\ » que j'aime bien quand c'est bien fait. J'irais bien voir :)Et si les jeunes \ »réticents\ » adhèrent alors là, normalement, c'est tout bon !

Laisser un commentaire