65 Miles Festival d’ Avignon

65 Miles , spectacle vu au festival d’Avignon au théâtre du Girasole

Pour retrouver tous les spectacles chroniqués cette année, c’est ici : Sélection et avis spectacles à voir choix festival d’Avignon off 2021

65 Miles Festival d’ Avignon

65 miles, c’est la distance entre Hull et Sheffield. C’est aussi la distance entre un père et sa fille… Et c’est l’histoire de deux frères que tout oppose…

Au début de ce spectacle, on découvre brièvement chaque personnage, dans une entrée en matière très réussie avant de partir à la rencontre de deux frères Pete et Rich dans une Angleterre sinistrée.

Le premier sort de prison, et veut retrouver sa fille de 15 ans qu’il ne connait pas. Le second se débat dans son histoire familiale, après avoir poussé son amie à avorter.

On va les suivre dans leur quête identitaire avec beaucoup d’attention, les regarder errer, se débattre, ne pas arriver à en finir avec les nombreux non-dits qui les empoisonnent.

Ce n’est pas toujours simple à saisir, nous aussi, nous devons reconstituer le puzzle de leur histoire au fur et à mesure qu’ils finissent par se dévoiler un peu, errer aussi parfois pour mieux finir par se retrouver.

On réfléchit aux eux à la filiation, aux transmissions familiales, dans une mise en scène très réussie. C’est aussi l’occasion de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas, à retenir!

L’ensemble des interprètes est à saluer, encore une belle découverte de ce festival!

On peut retrouver sur ce festival Garlan Le Martelot dans Venise n’est pas en Italie Ivan Calberac et Pamela RAVASSARD dans mon coup de coeur LES FILLES AUX MAINS JAUNES Michel Bellier Johanna Boyé

65 Miles au Festival d’ Avignon

du 7 au 31 juillet – Relâches : 12, 19, 26 juillet à 15h50, durée 1H35, réservations

  • texte MATT HARTLEY
  • Metteuse en scène : Pamela RAVASSARD
  • Avec E. AUBERTOT, K. BEUTHE ORR, S. GODIN, S. DESJOURS, G. LE MARTELOT, B. PENAMARIA, E. PIPONNIER
  • ECLAIRAGISTE : Cyril MANETTA
  • SCENOGRAPHE : Benjamin Porée
  • Costumière : Hanna Sjödin
  • COMPOSITEUR : AKORPLAKX
  • TRADUCTRICE : Séverine MAGOIS
  • Cie PARADOXE(S)

Laisser un commentaire