Le soleil des rebelles Luca Di Fulvio

aux éditions Slatkine & Cie.

traduit de l’italien par Françoise Brun

Le soleil des rebelles Luca Di Fulvio

Je continue avec plaisir avec cet auteur après:
Les enfants de Venise Luca Di Fulvio

Le gang des rêves Luca Di Fulvio

Après le New York des années 1920, la Venise de 1515, direction la Bohème en 1407 pour suivre , comme dans les premiers romans, le destin d’un enfant.

Ici il s’agit de celui, particulièrement tragique, du jeune prince héritier Marcus de Saxe, seul rescapé du massacre de sa famille, commandité par l’ambitieux et cruel Ojsternik qui veut encore et toujours étendre son territoire et sa puissance.

Marcus va survivre grâce à une paysanne et sage-femme et sa petite fille qui l’ont recueilli et lui ont donné une nouvelle identité.
Lui qui était habitué au confort et à l’opulence va découvrir la réalité du monde des serfs, la faim, l’injustice, la barbarie.
Il y a des scènes très violentes dans ce roman, la lecture en est éprouvante, c’est parfois difficilement soutenable, en phase hélas avec la cruauté des hommes.

Comme toujours chez l’auteur, l’aspect historique est très intéressant, en particulier autour du Concile de Constance, du système féodal, des serfs, et de la situation politique de cette région à la fin du Moyen-Age.

Et puis, Marcus va grandir, se reconstruire, forger sa personnalité.
Au fil des rencontres, sa vengeance va prendre corps… et les rebondissements vont être nombreux!

Le talent de conteur de l’auteur n’est plus à prouver une écriture toujours aussi addictive, ses romans sont très difficiles à lâcher une fois commencés!

Un auteur italien incontournable!

La giostra degli scambi

9 commentaires

Laisser un commentaire