Lakmé, Delibes, opéra de Tours Jodie Devos

Coproduction Staatstheater de Bonn & Opéra-Théâtre de Metz-Métropole
Direction musicale : Benjamin Pionnier
Mise en scène : Paul-Emile Fourny
Décors : Benoit Dugardyn
Costumes : Giovanna Fiorentini
Chorégraphie : Elodie Vella
Lumières : Patrice Willaume

Lakmé : Jodie Devos
Gérald : Julien Dran
Nilakantha : Vincent Le Texier
Mallika : Madjouline Zerari
Frédéric : Guillaume Andrieux
Mistress Benson : Anna Destraël
Hadji : Carl Ghazarossian

Choeurs de l’Opéra de Tours
Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours

Lakmé est un opéra en trois actes de Léo Delibes sur un livret d’Edmond Gondinet et Philippe Gille d’après le roman de Pierre Loti, Rarahu ou le Mariage de Loti.

D’abord rêverie orientaliste à la musique d’une rare sensualité, la rencontre entre la fille du brahmane et l’officier anglais attise les tensions communautaires et le fanatisme religieux dans l’Inde coloniale du XIXe siècle.

photo

Mon petit mot

Un  orient stylisé, au décor de moucharabiehs qui s’animent au fil des jeux de lumière et de ses rotations pour mieux emprisonner ou marquer la rencontre impossible entre deux mondes qui se côtoient sans se comprendre, des costumes chatoyants… un air d’ailleurs flotte sur le plateau du grand théâtre de Tours.
Une mise en scène très sobre, la musique reste au premier plan.Jodie Devos  qui y faisait ces débuts est remarquable!
Elle a la silhouette et la jeunesse de Lakmé, et sa présence vaut à elle seule le déplacement!

Étant située à une place d’où je ne voyais pas le sur-titrage, j’ai pu constater des différences nettes de diction entre les chanteurs, certains parfaitement compréhensibles, d’autres moins…
Julien Dran était annoncé souffrant ce dimanche, mais n’en reste pas moins prometteur.

La conclusion reviendra à une amie qui m’accompagnait pour la première fois à l’opéra : elle reviendra, pari gagné!

8 commentaires

  1. J'y étais aussi ! Effectivement, la jeune Jodie Devos était très bien, sensible et puissante à la fois et d'où j'étais (F7, très très haut), elle était si bien grimée qu'on aurait dit une indienne. Par contre, celui qui jouait son amoureux était clairement à la peine, c'était limite pathétique face à elle…

    J'aime

  2. Oh Sandrine y était!!! Bon choix, et pour ton amie aussi! Et F7 n'est pas une si mauvaise place, un peu loin, surtout le surtitrage devait un peu manquer, mais ça peur aller (le pire c'est d'être sur les côtés, on ne voit qu'un quart de la scène) J'étais bien en face, mais la dame devant n'avait pas l'air au courant que si on se penche, on ne voit ni n'entend mieux, et surtout on cache le spectacle aux autres, mais ça… c'est vraiment le truc pénible et absolument pas grand chose à faire)(heureusement son voisin n'en faisait pas autant sinon je leur aurais demandé -gentiment- de se redresser)J'avais mes jumelles, donc suis d'accord, bons maquillages. Le vendredi le ténor était déjà un peu 'juste', vous confirmez. Peut être un microbe qui passait… Ce serait bien qu'on se voie un jour, si on y va le même jour bien sûr;.. keisha

    J'aime

  3. j'espère que ce sera le cas! J'ai regardé, vous avez une belle distribution, et \ »notre\ » ancien chef de choeur, Emmanuel Trenque dont on garde ici un excellent souvenir!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s