wet° j’écoute la forêt qui pousse JEUNE THÉÂTRE EN RÉGION CENTRE

écriture collective dirigée et mise en scène par Delphine Meilland
création régie Clémence Chatain et Paul Berthomé

avec
Miglé Bereikaité : Une bûcheronne
Clément Bertonneau : Un bûcheron
Blaise Pettebonne :  Un Petit Poucet – Une Barbe Bleue
Nelly Pulicani : Un petit Chaperon Rouge – Une mère-grand

« Histoires ou Contes du temps passé avec moralité ». Tel est le titre du recueil de Charles Perrault. Cependant, trois des contes qui ont bercé notre plus tendre enfance traitent de ceci : un loup qui dévore vivante une jeune fille, des parents qui abandonnent leurs enfants, un homme qui assassine ses épouses.

Partir des contes de Perrault pour raconter l’enfance, ses peurs, ses cruautés. Une table, quatre chaises, une lampe, une armoire, quatre comédiens. Ils attendent que quelque chose se passe. Ils se racontent des histoires. Jusqu’au moment où des histoires viennent se raconter malgré eux.

Mon petit mot
Ce week-end à Tours, c’est le WET° (Week-end Théâtre Olympia) la première édition d ‘ un festival dédié aux jeunes créateurs dans le monde du spectacle.
Un programme alléchant, varié, et l’envie de découvrir de jeunes artistes… conditions réunies pour une belle aventure!
Et le travail de la photographe Marie Pétry autour de cette programmation :une belle exposition lui est consacrée dans le hall du théâtre, à admirer entre deux spectacles.

Mon emploi du temps a un peu décidé pour moi quels spectacles j’allais pouvoir voir dans les 9 proposés, mais j’avais déjà repéré celui-ci avant puisqu’il a été créé par les jeunes comédiens du théâtre de Tours, que j’avais déjà pu applaudir dans d’autres spectacles ici (il y a peu dans Vénus et Adonis dont je garde un très bon souvenir).

Et avec ce spectacle, le festival commence dans les rires ! Les rires mais pas seulement …
On redécouvre certains aspects de ces contes bien connus, pas vraiment pour les enfants… un peu de sadisme et de trash, ça décoiffe !
Et en mettant l’accent sur des petits détails ou sur des instants sur lesquels on s’attarde habituellement peu, telle l’ouverture de la porte de la maison de la grand-mère dans le petit chaperon rouge , la revisite est efficace !
Et les parents du petit poucet s’interroge-t- on sur leur couple ?

Bref, une excellente idée !

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s