Les échoués de Pascal Manoukian / Bilan 68 premières fois

C’est avec ce livre très fort et très actuel que se referme la merveilleuse opération de découverte des 68 premiers romans de la rentrée littéraire lancée par Charlotte que je remercie encore pour cette belle idée!

Que de découvertes! Des bonnes surprises, des auteurs que je n’aurais jamais lus sans cette idée, des échanges riches avec les autres participants, et même si je suis loin d’avoir lu les 68, je suis ravie de mon score personnel (24, si j’ai bien compté!) , je n’ai jamais autant lu d’ouvrages récents que cette année, et cette immersion s’achève en beauté par ce titre,  merci Chralotte!

Présentation

1992. Lampedusa est encore une petite île tranquille et aucun mur de barbelés ne court le long des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Virgil, le Moldave, Chanchal, le Bangladais, et Assan, le Somalien, sont des pionniers. Bientôt, des millions de désespérés prendront d assaut les routes qu ils sont en train d ouvrir.
Arrivés en France, vivants mais endettés et sans papiers, les trois clandestins vont tout partager, les marchands de sommeil et les négriers, les drames et les petits bonheurs.

Mon petit mot

Un livre nécessaire… hélas…

Pour mieux comprendre l’afflux des réfugiés, ce qu’ils fuient, les conditions de voyages tragiques et un quotidien en France tout sauf rose, entre passeurs véreux, business autour des faux papiers, emplois non déclarés proches de l’esclavage, conditions de vie déplorables, rivalités entre groupes, prostitution…

Pour mettre des anecdotes, des noms, des émotions… sur des statistiques et derrière ce mot « migrants » qui cache tant de réalités différentes et de drames personnels.

Et puis il y a la solidarité, l’entraide, l’ouverture aux autres, la tolérance… et il ne devrait y avoir que ça.
Mais il y a tout le reste, et la concentration des exemples fait froid dans le dos.

Un livre important… et dont les lecteurs, je l’espère, regarderont différemment notamment les vendeurs de roses croisés autour des restaurants…
Pour ouvrir les yeux…

Dans le cadre des

18 commentaires

  1. wahou 24 mais c'est énorme ma parole!!!! J'ai l'impression d'être une extra terrestre à lire en décalé. Jérôme l'a beaucoup conseillé, et je pense effectivement que c'est un livre indispensable, je n'ai pas envie de le lire en ce moment, mais il est noté. Bravo pour ton rythme.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s