84, Charing Cross Road Helene Hanff

Par un beau jour d’octobre 1949, Helene Hanff s’adresse depuis New York à la librairie Marks & Co., sise 84, Charing Cross Road à Londres. Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Miss Hanff réclame à Frank Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes.

Mon petit mot

Enfin lu!
Un roman (encore que le terme ne soit pas le mieux approprié! ) dont on a beaucoup parlé, mais que je n’avais pas encore sorti de son étagère…!

J’ai été un peu surprise au départ par la forme épistolaire , et par les nombreuses références littéraires de livres qu ‘hélas je ne connaissais pas (il y en a tant à découvrir…! et j’avoue que ce livre a révélé de sérieuses lacunes!) mais j’ai beaucoup aimé l’ambiance qui s’en dégage et j’aurais adoré me promener dans les rayons de cette libraire Mark & Co, au 84, Charing Cross Road à Londres…

Il est plaisant de comparer les styles des deux principaux auteurs de ces lettres entre la fantaisie et le style très direct de l’Américaine et la réserve professionnelle de l’anglais…
le goût pour les livres d’occasions, les beaux livres… tout lecteur ne peut que se retrouver dans ce texte!

C’est aussi une époque qui se révèle au lecteur, l’après-guerre et son rationnement, à travers les colis envoyés par Helene Hanff à la librairie.

Bref, un livre qui donne envie de lire et… d’écrire! Cette trace des échanges que n’auront plus nos mails et autres SMS…

Ce livre a été adapté au théâtre, je serais curieuse d’en découvrir une adaptation!

Dans le cadre du challenge

20 commentaires

  1. Je l'ai lu il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé. il a dû plaire à d'autres, puisque je l'ai prêté et il n'est jamais revenu …Et ton billet me donne envie d'imprimer certains mails…pour laisser des traces !Bonne journée.

    J'aime

  2. J'ai adoré. Tu peux lire aussi la suite, un peu moins bonne mais c'est tellement chouette de retrouver les personnages (la duchesse de Bloomsbury street.

    J'aime

  3. Je l'ai terminé ce weekend justement, je croyais l'avoir lu, mais non, et je vais lire la suite, la duchesse, si ça te dit qu'on le lise ensemble, fais moi signe !

    J'aime

  4. Un livre qui donne envie de lire, ne peut être qu'intéressant! J'allais dire que nous le verrions peut-être à Avignon cette année mais je vois que, d'après Anne, la pièce a déjà été donnée.

    J'aime

  5. J'en ai vu aussi une adaptation à Avignon il y a deux ou trois ans. J'avais beaucoup aimé et ceux qui n'avaient pas lu le livre avaient tout autant apprécié. Il se prête bien à une forme théâtrale courte.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s