Tango, Elsa Osorio

Jean-Marie Saint-Lu (Traduction) 

Ana, une Française d´origine argentine, rencontre Luís, un réalisateur argentin venu en France chercher des financements pour un film. Réunis pour un projet de documentaire sur le tango, ces deux inconnus se découvrent peu à peu une histoire commune. 
Leurs aïeuls se sont déjà croisés sur fond de tango, justement, dans le Buenos Aires du début du XXe siècle, avant les dictatures, quand l´Argentine était une terre promise qui attirait des immigrants venus de partout…

Quelle bonne idée ce mois argentin pour sortir enfin ce livre de ma PAL!

Une plongée dans le tango, et dans l’histoire de l’Argentine avec les destins de plusieurs familles, suivies sur plusieurs générations (et c’est ce qui sera mon seul petit bémol, je me suis un peu perdue au début entre les personnages, les générations, et les différents narrateurs), et de milieux sociaux très différents.

Une fois le cap des premières pages passé, je me suis laissée emporter par cette écriture, ce passage d’un point de vue à l’autre, d’une période à l’autre, une véritable immersion dans le rythme du tango!

On assiste à l’évolution d’une ville, d’un pays, ses combats, ses révoltés, ses idéaux, l’immigration, les rêves déçus, les rêves réalisés…
Et puis, bien sûr, il y a le tango. De son association à la prostitution et son rejet par les familles de « la haute », à sa conquête de Paris, puis du Buenos-Aires aisé, la danse, la composition, le tango chanté, un véritable hymne à cette musique!
Un livre qui donne envie de rechercher des enregistrements des nombreux airs évoqués, et qui dessine de magnifiques portraits d’hommes et de femmes aux destins complexes.

Je retiendrais tout particulièrement certaines de ces femmes, et leur lutte, différente, pour leur émancipation, les unes par le combat, les autres par l’effacement, de très beaux personnages dessinés!

9 commentaires

  1. J'ai Luz ou le temps sauvage dans la PAL et tu me donnes déjà d'autres envies avec ce billet ! Mais comment veux-tu que je m'en sorte ! 😉

  2. Je m'étais dit que je ferais cette lecture avec toi si j'y parvenais mais … voilà, le livre ne m'a pas intéressée et j'ai abandonné. Ton enthousiasme me fait honte ! Peut-être aurais-je dû être plus persévérante? Mais j'ai trouvé ces personnages et ces liens de famille très compliqués à comprendre.. et puis ce début d'histoire d'amour m'a déplu : elle en aime un autre qui la rend malheureuse et puis quand elle aperçoit l'autre, bing, ça y est, elle décide de ne plus aimer? Ca m'a fait penser à un roman français! Evidemment mon ressenti est très superficiel puisque je n'ai pas continué ma lecture. Bref! je suis inscrite pour ton challenge mais je choisirai un autre titre. J'aimerais que ça se passe en Argentine et pas à Paris.

  3. il a fallu que je m'accroche un peu, mais je ne regrette pas, on se retrouve ensuite à Buenos Aires, et la mayonnaise prend! Pas de honte à abandonner, cela m'arrive aussi!

Laisser un commentaire