Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, roman de science-fiction dystopique paru en 1953 aux USA et en 1955 aux éditions Denoël.

Je commence l’année du côté de la série « classiques » de ma PAL! J’avais acheté il y a quelques années une série de livres d’occasions, des titres connus, dont j’avais une vague idée, dont j’avais parfois lu des extraits pendants mes études mais sans plus. Et force est de reconnaître que ce n’est pas la zone de ma PAL qui baisse le plus vite! Les plus récents ont d’avantage de chances d’en sortir vite… Alors, bonne résolution de l’année, commençons par un de ceux du fond de la pile !

Et avec ce Fahrenheit 451 de Ray Bradbury il y a de quoi réfléchir sur notre monde ! L’auteur se projette dans une ville américaine, d’un futur qui me fait guère envie. Dans cette société qui oscille entre hyper-contrôle et violence extrême, les pompiers ne sont pas ceux qui éteignent les incendies, mais ceux qui les allument. Et pas n’importe lesquels. Ils brûlent les livres, et les maisons des contrevenants qui en auraient dissimulés.

Le héros, Montag, fait partie de ces hommes. Mais; en cachette, il s’adonne au pire… à la lecture… Particulièrement risqué dans sa profession…

Dans cette dystopie, on se questionne sur la culture, l’éducation, la liberté d’expression et de conscience mais aussi sur le bonheur… Des thèmes universels, qui font bien de ce roman de science fiction un grand classique du genre! La réflexion est non seulement toujours très pertinente aujourd’hui mais la façon dont l’auteur des années 50 envisageait l’avenir, entre technologie, poids des médias, instrumentalisation de la communication des dirigeants et autre anéantissement de la pensée , fait encore plus froid dans le dos quand on compare l’imaginaire de l’auteur et la réalité d’aujourd’hui !

Si je lis peu de dystopie, celle là m’a beaucoup intéressée, comme dans un tout autre genre avait pu le faire La Servante écarlate de Margaret Atwood !

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, première sortie de PAL de l’année !

Objectif PAL.

14 commentaires

  1. Je l’ai lu il y a pas mal de temps. Mais j’avais trouvé quand même qu’il avait un peu vieilli. J’avais bien aimé mais sans être complètement emballée.

Laisser un commentaire