La Calanque de l'Aviateur – Annabelle Combes

Je continue mon rattrapage chroniques littéraires en retard avec ce très joli roman, La Calanque de l’Aviateur d’ Annabelle Combes paru aux éditions Héloise D’ORMESSON en août 2019, et qui m’a laissé un très bon souvenir!

La Calanque de l'Aviateur - Annabelle Combes roman éditions Héloise D'ORMESSON

Un sésame pour réenchanter le monde ?

Un très bel hommage à la littérature et au pouvoir des mots en tout cas!

Leena et Jeep sont frères et soeurs. Leur père vient de mourir, leur mère les avait quittés il y a déjà trop longtemps.

Face à cette double disparition, chacun va choisir une nouvelle voie. C’est d’abord Leena que nous suivons, et son installation dans un village du Cotentin. Leena, qui a subit un autre traumatisme, Leena qui ne parle pas ou si peu, mais qui est « passeuse de phrases ». Elle collectionne les citations des romans, et va en faire le point de départ de la « Calanque de l’aviateur », une librairie qu’elle lance dans ce village, mais qui est bien plus que cela (mais ça, je vous laisse le découvrir ! ) .

Jeep, lui, est parti aux Etats-Unis, sur les traces de sa mère, de ses origines familiales, et y a rencontré la musique…

Dans leur quête, ils vont croiser de beaux personnages, lumineux, qui redonnent foi en l’autre et en la vie.

L’écriture est originale, musicale, poétique, et m’a happée avec beaucoup de plaisir. Elle peut dérouter, personnellement, j’ai aimé ! Et quand j’ai découvert le nom de Laurence Tardieu dans les remerciements, dont j’apprécie tant la plume, pas vraiment de surprise!

Un roman à savourer tranquillement, pour mieux apprécier son écriture et les citations qui le composent, de Madame Bovary à Bel-Ami.

On pourrait lui associer une playlist autour du jazz, à écouter en lisant les nombreux titres que ce roman donne envie de lire , tels Les coeurs détruits de Bowen ou Cette histoire-là de Baricco!

Noukette a beaucoup aimé aussi, je l’avais noté chez elle, pas déçue!

8 commentaires

  1. Ah oui je l’ai vu chez Noukette celui-ci et ensuite je l’ai croisé sur d’autres blogs qui n’aimaient pas alors… je ne savais plus… s’il se trouve à la bibliothèque, je pourrais l’emprunter parce qu’alors plus hésitations !

Laisser un commentaire