Les P'tites Michu André Messager

L’opérette des fêtes de l’opéra de Tours ! Avec Les P’tites Michu d’André Messager, dans une mise en scène de Rémy Barché, fin d’année en bonne humeur garantie !

Coproduction Bru Zane France / Compagnie Les Brigands / Angers Nantes Opéra

Dès l’ouverture, pendant laquelle est projetée un « générique » du spectacle, le ton est donné! Le sourire sera présent avec cet improbable ensemble décors-costumes kitsch-guimauve, à mi-chemin entre dessin animé et pays des poupées Barbie !

Les P’tites Michu …

En 1793, naissent deux petites filles : l’une fille du Marquis des Ifs, perd sa mère à la naissance, et son père, menacé par la Révolution, la confie aux époux Michu, dont la femme vient elle même d’accoucher d’une fille. Mr Michu, croyant bien faire, décide de donner un bain aux deux bébés pendant que sa femme se repose… Au moment de les rhabiller, impossible de distinguer laquelle est sa fille ou celle du marquis! Les deux filles, Blanche-Marie et Marie-Blanche, vont grandir en croyant être jumelles. Mais 17 ans plus tard, le Marquis devenu Général fait rechercher sa fille pour la marier… l’opérette peut commencer! Et de quiproquos en rebondissements, il n’y aura pas beaucoup de répit, mais beaucoup de rires!

Le duo Blanche-Marie / Marie-Blanche emporte tout sur son passage! Entre espièglerie et rêves, le passage de l’adolescence à l’âge adulte est un véritable tourbillon! Des deux jumelles fusionnelles jouant dans la cour de leur école aux deux élégantes jeunes femmes prêtes à se marier, on assiste à l’éclosion de deux personnalités bien différentes… Sans parler bien sûr de l’éveil du corps et de la découverte de l’amour!

On entre dans l’intimité des deux soeurs, comme si on feuilletait leur journal intime, avec des animations vidéos qui font sourire et donnent un petit côté BD sympathique à ces P’tites Michu, avec beaucoup de rythme!

Aux côté du duo féminin central Violette Polchi / Anne-Aurore Cochet , Romain Dayez campe un très drôle Bagnolet, un de ces personnages qui restent en mémoire! Tous les autres personnages sont pareillement haut en couleur et plus caricaturaux les uns que les autres ! On frise parfois la saturation, mais le charme renaît rapidement et la musique fait le reste!

Une belle façon de terminer l’année!

Le  Palazzetto Bru Zane est décidément expert en redécouverte d’oeuvres oubliées, bravo à cette équipe ! ( Mamzelle Nitouche ; Le docteur Miracle…)

Photo @ Nemo Perier Stefanovitch

http://www.operadetours.fr/

Infos P’tites Michu Rémy Barché

ORCHESTRE SYMPHONIQUE RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE/TOURS
CHŒUR DE L’OPÉRA DE TOURS
Christophe Grapperon direction

Rémy Barché mise en scène
Alix Fournier-Pittaluga assistante à la mise en scène
Salma Bordes scénographie
Oria Steenkiste costumes
Florent Jacob lumières
Melaine Danion régie lumières
Marianne Tricot illustrations
Stéphane Bordonaro vidéo
Marie Bonnier régie générale

Marie-Blanche Violette Polchi
Blanche-Marie Anne-Aurore Cochet
Mlle Herpin Ingrid Perruche
Gaston Philippe Estèphe
Général des Ifs Jean-Baptiste Dumora
Monsieur Michu Damien Bigourdan
Madame Michu Marie Lenormand
Aristide Artavazd Sargsyan
Bagnolet Romain Dayez

2 commentaires

  1. Cette année je zappe Tours, j’airais pu craquer mais je veux y aller en train, donc…
    Bry Zane font du bon travail, en effet.
    Remy Barché j’ai déjà vu une mise en scène, La mariage de Figaro (excellente) sinon c’est le fils d’un collègue…

Laisser un commentaire