La plage – Marie Nimier

La plage – Marie Nimier

Une jeune femme sans nom arrive sur une île, en été.
Elle traverse en autobus un paysage aride jusqu’à une plage où elle est déjà venue avec un ami. Elle se souvient d’une grotte où ils se sont aimés.
Il n’y a personne sur la plage, pas un souffle de vent. La taverne est fermée.
Elle se baigne nue.
Est-elle aussi seule qu’elle le croit? En quittant la plage quelques jours plus tard, elle ne sera plus la même. Jamais plus.

La plage - Marie Nimier

Mon petit mot sur La plage – Marie Nimier

Encore un petit livre intrigant sortit de ma PAL!

On ne saura pas grand chose de cette femme ni de ceux qu’elle va rencontrer, et pourtant, le séjour sur cette place en sa compagnie restera en mémoire.
Fait de petits riens,  de mystères et de réflexions en particulier sur les rapports père-fille, la force de ce livre réside dans son écriture, assez envoutante et toutes ses lacunes, autant de brèches où l’imaginaire du lecteur peut s’engouffrer .

Aussi difficile à résumer qu’à lâcher, pas forcément ma zone habituelle de lecture, mais c’est donc plutôt une réussite!

le Challenge « Objectif PAL » d’Antignone.

 

La plage – Marie Nimier https://www.marienimier.com/

Marie Nimier a écrit seize romans publiés chez Gallimard dont Sirène, La Girafe, Anatomie d’un chœur, L’Hypnotisme à la portée de tous, La Caresse, Celui qui court derrière l’oiseau, Domino, La Nouvelle pornographie, La Reine du Silence (Prix Médicis 2004), Les Inséparables…

Marie écrit également des albums pour enfants (Mimine et Momo, Les Trois Soeurs Casseroles, La Kangouroute), du théâtre, de nombreuses pièces radiophoniques et des chansons pour Jean Guidoni, Juliette Gréco, Art Mengo, Clarika, Lokua Kanza, Eddy Mitchell, Maurane, Noga…
Un cabaret littéraire regroupant textes et chansons est interprété par Enzo Enzo et mis en scène par Isabelle de Botton en 2016-2017

Elle a aussi publié chez Gallimard un recueil de textes écrits pour la danse qui ont donné naissance au spectacle « À quoi tu penses ? »

Elle travaille régulièrement avec la compagnie des Guêpes rouges (mise en scène Rachel Dufour), et a écrit Machin dans le cadre de « Une chambre en ville », série de textes destinés à être joués dans des chambres d’hôtel (mise en scène Richard Brunel), de Valence à Pékin et plusieurs pièces courtes pour le Fringe Ensemble (Bonn).

Elle collabore depuis dix ans avec la metteuse en scène Karelle Prugnaud, écrivant les textes et participant à la conception d’une série de performances intitulées « Pour en finir avec Blanche Neige ». Ce travail se poursuit avec « La Confusion », présentée au théâtre du Rond-Point en mars-avril 2012, ainsi qu’au Grand T de Nantes et à Dieppe dans le cadre des « Ecritures électriques ».

4 commentaires

Laisser un commentaire