L’homme qui ne savait pas dire non Serge Joncour

On n’imagine pas l’embarras de ne plus pouvoir prononcer ce simple mot : non. C’est pourtant ce qui arrive à Beaujour, employé modèle dans un institut de sondage. Grâce à un atelier d’écriture, il part à la recherche du mot perdu, quitte à remonter toute l’histoire.

Mon petit mot

Serge Joncour est de ces auteurs que j’aime à retrouver… l’assurance de passer un sympathique moment de lecture, et celui-ci n’est pas en reste!

A la fois drôle et philosophique, même si le conte des origines de l’atelier de lecture m’a moins accrochée que les péripéties du héros dans son impossibilité à dire non!

De quiproquos en situations totalement impossibles, de ces sondages à ces rencontres, ces trois malheureuses lettres manquantes provoquent bien des embarras et autant de sourires chez le lecteur.. sourires un peu jaunes parfois, car comment ne pas se reconnaître dans certaines situations… pas toujours simple en effet de dire non…

Et puis il y aussi le pouvoir des mots, l’écriture quasi-thérapeutique… bref, une jolie quête…

10 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s