Amours, Leonor de Recondo

Amours, Leonor de Recondo, roman paru en janvier 2015 éditions Sabine Wespieser

Amours, Leonor de Recondo
1908, une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant espéré.
Mon petit mot pour Amours, Leonor de Recondo
Coup de coeur… et mots difficiles à trouver pour exprimer mon ressenti face à ce roman…
En quelques mots, en quelques notes, nous voilà au coeur de cette maison bourgeoise, autour de personnages admirablement bien croqués.
La rencontre de deux femmes, l’éclosion de la vie, des vies, du corps, de la sensualité, du plaisir, de l’amour… des amours , maternelle – entre femmes.
Le poids des convenances, les secrets de famille bien enfouis derrière les murs de tuffeau , les mariages arrangés et enfants aux paternités approximatives, le statut de femme mariée, le rapport aux corps des femmes, la condition des domestiques, la religion, qu’elle est loin cette liberté… réagir, oser, un peu, enfin… deux femmes qui vont bousculer toutes les convenances… mais on peut brûler les corsets mais pas les chaines de l’âme.
Et le refuge du piano, et la sonate au clair de lune de Beethoven…
Et une folle escapade à Paris…
et une clairière…
Un doux moment d’émotion… et un final qui restera en mémoire…
J’avais déjà beaucoup aimé Pietra Viva, là encore je suis sous le charme… et d’autant plus en cette époque où dans trop d’endroits encore liberté et corps des femmes font si peu bon ménage
MAJ: un autre titre de l’autrice à lire : Revenir à toi de Léonor de Recondo

25 commentaires

  1. Ah c'est drôle, nous sommes synchro, je parle de ce roman aujourd'hui moi aussi 🙂 Sans en fait un coup de coeur, j'ai beaucoup apprécié ce délicat roman 🙂

  2. […] Le premier roman lu a toujours une saveur particulière, il faut bien le choisir, souvent comme un rendez-vous, attendu, espéré… Pour celui là c’est sans hésiter le nom de l’autrice qui m’a fait le mettre en haut de la pile, Léonor de Recondo dont j’avais beaucoup aimé Pietra viva Léonor de Recondo et encore plus Amours, Leonor de Recondo. […]

Laisser un commentaire