La joueuse de go de Shan Sa

Un livre audio aujourd’hui, pour le RDV du jour « écoutons un livre » dont le thème est « Un livre dont l’action se passe à l’étranger »
Direction la Mandchourie des années 30 avec La joueuse de go…

Écoutez lire, Gallimard 

La Joueuse de go est une fable à double partition. Les courts chapitres tressent puis mêlent les destins croisés du jeune soldat et de la petite joueuse de go. Phrases courtes, verbes tendus vers l’essentiel, les mots aiguisent, tels des traits de calligraphie, leur portrait. Leur culture, l’histoire de leur pays, leur enfance, leurs amours, tout les sépare, à l’exception de leur détermination face au damier carré et aux pions de bois. 
Le go révèle leurs âmes au-delà de la ferveur impérialiste du jeune Japonais et de l’enthousiasme résistant de la joueuse mandchoue. Mais l’amour sait-il se contenter de la tranquille plaine de l’âme ? Peut-on laisser de côté sa nationalité alors qu’autour des joueurs la torture et la haine font rage dans la Mandchourie occupée ? 
Troisième roman de Shan Sa, déjà couronnée deux fois (bourse Goncourt du Premier roman pour Porte de la paix céleste et Prix Cazes pour Les Quatre Vies du saule), La Joueuse de go dit la naissance de l’amour et de la conscience politique, raconte la force de l’audace, de l’imagination et de la liberté sur le damier infini de nos destinées. 
Mon petit mot
Bonnes résolutions du 1er janvier obligent (!!!), un peu plus de vélo d’appartement qu’en décembre, et avec le challenge Ecoutons un livre, un bon prétexte pour découvrir ce livre en version audio, lu par Valérie Karsenti et Christian Goraon, 
Et en se laissant ainsi conter l’histoire, la place des 1000 vents apparait… la musique traditionnelle présente au fil du CD a été pour moi un vrai plus par rapport au livre papier, tout comme la voix de Valérie Karsenti … cela confirme mon ressenti par rapport à mes premières expériences de lecture-audio, j’aime beaucoup que l’on me raconte des histoires !
Le décor nous emporte, les joueurs de go, la végétation, dépaysement garanti … pour mieux plonger dans les affres de la guerre… et de l’amour impossible.
Deux destins , deux cultures, deux ennemis, deux personnages qui se découvrent peu à peu… l’éclosion d’une jeune fille, le passage de l’adolescente à la femme, premiers émois, premiers frissons… mais la guerre qui toujours rattrape les protagonistes… deux acteurs d’une terrible tragédie dont ils ne maîtrisent rien… hors du jeu de go. 
Si l’histoire est tragique, le texte est prenant, et les personnages s’ancrent en mémoire… entre passages poétiques et plus terrible des barbaries… 
 Une page d’histoire que je connaissais mal, tout comme le jeu de go… des recherches à faire en perspective!
c’est aussi pour moi une première participation au

Challenge Goncourt des Lycéens

 

18 commentaires

  1. J'ai lu ce roman il y a quelques années, je l'avais beaucoup aimé, je crois que c'était la première fois en plus que je lisais un auteur asiatique. L'histoire est belle, et la langue assez poétique.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s