G229 Jean-Philippe Blondel

G 229 Blondel
 » Je vous ai accordé une salle. Une salle, vous savez, ça n’a pas de prix. C’est la 229, bâtiment G. G229. Allez chercher la clé chez la concierge. Bon, je crois que cet entretien est terminé. Nous nous croiserons souvent désormais. Bienvenue ici.  » Je remercie le proviseur, mais il ne m’écoute déjà plus. Un proviseur, ça a beaucoup de choses à penser. ..
Jean-Philippe Blondel est professeur d’anglais. Autant dire qu’il sait de quoi il parle, et il en parle fort bien.
En tant qu’enseignante moi même, le regard porté sur ce titre est forcément subjectif et ce livre m’a à la fois énormément touchée et fait du bien.
Oui, cela fait du bien de porter un regard positif sur ce métier!
Rien n’est rose pourtant dans ce que va vivre ce jeune prof, et il va même être confronté à des situations parfois tragiques, de celles que l’on espère ne jamais avoir à vivre.
Mais il y a toujours une note d’espoir, de tendresse, d’humanité qui fait repartir pour une nouvelle année scolaire…
 A lire par les enseignants pour se dire ‘je ne suis pas seul » et sourire aux détails vécus (du rétroprojecteur à la salle des profs..) tout en étant touché , à lire aussi et surtout par les autres pour mieux comprendre ce qui se passe une fois la porte refermée.

8 commentaires

  1. voilà qui m'intrigue… je ne sais si j'ai encore assez de \ »foi\ » pour y trouver mon compte, je crains que tout cela me semble s'éloigner petit à petit, mais qui sait, si je croise le bouquin sur mon chemin, je me laisserai faire !!

  2. j'aime beaucoup l'écriture de cet auteur, il faudrait d'ailleurs que je fasse mes chroniques en retard, cela te donnerait peut-être d'autres idées de lecture moins \ »éducation nationale\ »!

  3. Je crois avoir commencé un jour \ »Blog\ », de cet auteur (un véritable navet, et pourtant je ne suis pas très dure en matière de livres jeunesse). Cela dit, celui-ci me fait très envie !

  4. L'autre livre de Blondel que j'ai lu est Et rester vivant que j'ai beaucoup apprécié aussi, Blog ne me tentait pas trop, je l'oublie donc!

Laisser un commentaire