Artemisia Gentileschi – Vertigo Festival d’Avignon

Artemisia Gentileschi – Vertigo, spectacle vu au théâtre du train bleu, Festival d’Avignon

Pour retrouver tous les spectacles chroniqués au festival d’Avignon cette année, mes coups de coeur et mes conseils, c’est ici : Que voir au festival d’ Avignon OFF programme sélection et incontournables et Quels spectacles voir au festival d’ Avignon 2022 (in) ?

Artemisia Gentileschi -  Vertigo Festival d'Avignon

D’Artemisia Gentileschi, j’avais souvenir d’une très belle exposition parisienne ( Artemisia Gentileshi et Judith, exposition musée Maillol et d’une bande dessinée biographique BD Artemisia de Nathalie Ferlut, Tamia Baudouin, c’est une excellente chose que le théâtre s’empare à son tour de son destin! Car elle a vraiment tout pour inspirer nos générations!

Pour mémoire : en 1612 en Italie a lieu le procès du peintre Agostino Tassi pour le viol de la jeune peintre Artemisia Gentileschi, procès dont les transcriptions ont été en grande partie conservées et sont le coeur de ce spectacle puissant et touchant !

Ils sont 4 sur scène, tantôt juges, tantôt témoins, tantôt accusé ou victime, modèles ou voisins… 4 comédiens de talents qui font résonner avec beaucoup de force l’histoire d’Artemisia, et réussissent même à nous faire rire tout autant qu’à nous nouer le ventre.

Et qu’elle nous semble actuelle cette histoire! J’ai beaucoup aimé d’ailleurs les costumes d’apparence moderne mais avec un petit détail historique qui font très bien le lien, tout comme les musiques, entre hier et aujourd’hui.

Hier comme aujourd’hui, porter plainte pour viol peut vite tourner à l’acharnement contre la victime. Salie, meurtrie, humiliée, quel cran il lui aura fallu pour aller jusqu’au bout et continuer à crier la vérité jusque sous la torture. Et elle parviendra à dépasser tout cela, à s’imposer comme femme artiste, libre et deviendra la première femme admise à l’Académie des Arts de Rome.

Avec beaucoup de rythme, la pièce raconte l’histoire du procès, fait également le lien avec les œuvres (très bonne idée d’en distribuer avant quelques images pour mieux s’en imprégner!) ce qui vaut des moments à la fois très drôles et très révélateurs (de Suzanne et les vieillards à Judith et Holopherne) et nous laisse faire le lien avec notre XXIème siècle…

A la fois très intéressant pour faire (re)découvrir Artemisia Gentileschi et totalement en phase avec nos préoccupations féministes actuelles, c’est un spectacle qui a tout pour être un des coups de coeur de ce OFF! Dépêchez-vous de réserver!

Artemisia Gentileschi -  Vertigo Festival d'Avignon
artemisia_gentileschi photo©carolineAblain

Artemisia Gentileschi – Vertigo Festival d’Avignon

du 8 au 27 juillet – relâche les 14, 21 juillet à 20h20 – Durée : 1h25

infos et réservations ici

D’après le texte « It’s true, it’s true, it’s true » d’Ellice Stevens et Billy Barrett,
et les transcriptions du procès intenté à Agostino Tassi en 1612.

  • Mise en scène : Guillaume Doucet
  • Avec: Philippe Bodet, Gaëlle Héraut, Bérangère Notta, Chloé Vivarès

  • Création lumière : Nolwenn Delcamp-Risse, Régie lumière : Adeline Mazaud, Composition/création/régie son : Maxime Poubanne, Régie plateau : Mélanie Fidalgo, Diffusion : Label Saison

10 commentaires

  1. […] En 1612 en effet, Agostino Tassi, célèbre peintre de l’époque, dut répondre devant un tribunal du viol de la jeune artiste à qui il enseignait la perspective. Artemisia est pitoyable : elle n’a bien sûr aucune preuve, aucun témoin tandis que son agresseur, fort de sa notabilité et des appuis que cela suppose, produit des témoins subornés. La mise en scène de Guillaume Doucet (également traducteur et adaptateur du texte) brille par la pertinence de sa mise en parallèle du passé et du présent : le réalisme de la scénographie fait ressortir la véracité des faits, le choix de tenues modernes souligne les échos au monde actuel. Artemisia Gentileschi – Vertigo Festival d'Avignon – Tours et culture. […]

  2. J’aurais bien aimé le voir ! hélas! , la première semaine j’avais mes petits enfants et j’ai vu des spectacle spour eux et le deuxième semaine, devine ? Covid pour Francis et moi ! Attrapé au théâtre sans aucun doute ! Donc nous sommes confinés jusqu’à vendredi( J’ai raté la Tempête dans le In ) et comme nous partons la troisième semaine en Lozère, le festival pour nous c’est raté; ceci dit j’étudie ce que tu as aimé parce que si j »ai deux jours , samedi et dimanche, je vais essayer de faire le plein. Ton coup de coeur absolu semble être Courgette. Et le second ? A ne pas rater ? je veux voir le voyage de Molière, c’est sûr, et si possible Artémisia. Quant à toi bravo pour tes billets; Je vois que tu te régales et c’est tant mieux ! On ne se verra pas cette année, aussi je te souhaite de bonnes vacances.

    • Mince, j’espère que vous ne serez pas trop malades! C’est difficile à dire, beaucoup de bonnes choses mais pas forcément un spectacle qui se détache, peut-être Téléphone moi, Belles de scènes , Contre-temps , Glenn… il y a une belle homogénéité de bons spectacles!

  3. Merci ! je vais aller voir Artémisia, Belles de scènes, peut-être Glenn, la fuite, madame Ming, le voyage de Molière , peut-être Rabelais au théâtre EssaIon et fleurs de soleil au Chêne Noir. J’essaie de rattraper le temps perdu.

Laisser un commentaire