Dorothy festival d’ Avignon

Dorothy festival d’ Avignon, spectacle vu au théâtre du Chêne noir

Pour retrouver tous les spectacles chroniqués cette année, c’est ici : Sélection et avis spectacles à voir choix festival d’Avignon off 2021 et pour le in Que voir au Festival d’Avignon In 2021 ?

Dorothy festival d’ Avignon

1er spectacle vu cette année au festival d’Avignon qui s’annonce comme celui des retrouvailles après des mois d’incertitude et de disette théâtrale! Mon 1er spectacle lors de mon 1er festival d’Avignon en 2013 était La compagnie des spectres, d’après le roman de Lydie Salvayre, avec une Zabou Breitman qui m’avait marquée, au chêne noir déjà, alors je ne pouvais que commencer par cette Dorothy!

Dorothy Parker, vous connaissez d’ailleurs ? Cette américaine autrice, romancière, critique de théâtre, scénariste, grande plume du fameux New Yorker ? Oui ? Non ? Alors venez écouter Zabou Breitman vous conter son histoire entre humour et tendresse.

A travers l’histoire de Dorothy, on redécouvre l’histoire américaine des années 20, la prohibition, le droit de vote des femmes, mais aussi une certaine grippe espagnole… qui n’est pas sans faire écho à la période que nous traversons.

Dans un décor qui nous plonge dans cet univers, sur fond de jazz, Zabou Breitman alterne adresses au public et extraits joués d’après les nouvelles écrites par Dorothy Parker. Elle glisse avec fluidité de la lecture d’extraits du New Yorker au jeu, en toute complicité avec la salle. Cela donne du rythme, et permet de découvrir l’efficacité de la plume de l’auteure américaine, aux réparties plutôt cinglantes!

Zabou Breitman compose ainsi un bel hommage à Dorothy Parker , morte en 1967 et dont les cendres auront connu une histoire tout aussi rocambolesque que sa vie, puisqu’elle n’aura eu de sépulture définitive que l’année dernière!

Un spectacle qui donne envie de se plonger dans l’oeuvre de Dorothy Parker (Vie à deux, Comme une valse, Mauvaise Journée, Hymnes à la haine. ) pour approfondir cette découverte!

A voir pour le plaisir de s’entendre raconter une histoire tout en (re)découvrant une femme aux multiples facettes!


Dorothy au festival d’ Avignon

du 7 au 31 juillet – Relâches : 12, 19, 26 juillet à 21h30 durée 1H15, réservations

  • texte Zabou Breitman, D’après Dorothy Parker
  • Mise en scène : Zabou Breitman
  • Avec Zabou Breitman
  • Regard extérieur : Antonin Chalon
    Création lumière : Stéphanie Daniel
    Création son : Yoann Blanchard
    Costumes : Zabou Breitman et Bruno Fatalot
    Accessoires : Amina Rezig
    Assistante à la Mise en scène : Laura Monfort
    Chorégraphe : Emma Kate Nelson
    Régisseur Général : Eric Maurin

2 commentaires

  1. Pour la 1ere fois au théâtre, j’ai failli m’endormir ! Si le début est prometteur, Dorothy Parker disparaît dans des longueurs hors sujet où l’on se demande quoi devoir comprendre. Manque de liens, manque de sens, manque de structure. Manque un coup d’ aspirateur peut être… Car à quoi sert de meubler ainsi la scène ? Dommage, j’aimais bien le sujet…

Laisser un commentaire