L’autre bout du fil de Andrea Camilleri

L’autre bout du fil de Andrea Camilleri, roman policier paru aux éditions Fleuve noir en mai 2021.

Traduit de l’italien (Sicile) par Serge Quadruppani. Ce roman est le premier de ceux qu’Andrea Camilleri, frappé par la cécité avant sa disparition en 2019, a écrits sous la dictée.

L'autre bout du fil de Andrea Camilleri

J’ai lu régulièrement des romans de cette série du commissaire sicilien Montalbano (dernier chroniqué ici La Danse de la mouette par Andrea CAMILLERI) , sans forcément toujours en parler ici, je profite ici du challenge littéraire du mois italien pour le faire!

Pourquoi j’apprécie cette série ? Pour la Sicile d’abord, et les nombreux souvenirs de voyage qu’elle me rappelle (Voyage 15 jours tour de Sicile) avec en particulier une halte du côté des lieux de tournage de la série télé adaptée des romans Voyage en Sicile 10 Raguse et Modica.

Pour les enquêtes également, qui mêlent à la fois sujets « classiques » et situation complexe de l’île en ce moment avec les nombreuses arrivées de migrants, traitées avec beaucoup d’empathie. Pour le commissaire enfin, son humanité et son franc-parler, et tous les bons petits plats dégustés au fil des pages!

Dans cette enquête, tous les critères sont là! D’un côté, les drames des migrants qui arrivent, de l’autre l’assassinat d’une couturière que tous semblaient apprécier (y compris Montalbano qui se faisait faire un costume dans son atelier).

Qui pouvait bien en vouloir à la belle Elena ? Jeune veuve de talent, courtisée, elle ne semblait pas avoir d’ennemi. Seul son chat, témoin du meurtre, pourrait aider l’enquête… Le mystère est habilement entretenu, les fausses pistes aussi, un bon opus de la série!

Petit bémol, la version téléfilm de ce roman avait déjà été diffusée avant la parution du roman, je connaissais donc déjà l’intrigue, et me rappelait bien de la fin, dommage pour le suspens, j’aurais préféré commencer par le roman! Point fort par contre pour la série, l’adaptation est très fidèle!

 L’autre bout du fil de Andrea Camilleri est une participation au Mois italien.

14 commentaires

  1. Dire que je n’ai encore jamais lu cet auteur… ( je suis accaparée par le commissaire Ricciardi de Maurizio de Giovanni 😉 )

  2. Ca me disait quelque chose, ce meurtre d’une couturière. Je ne connais que les versions télévisées des aventures de Montalbano, je pourrais me faire prêter un bouquin par ma soeur, grande amatrice de polars italiens.

  3. Tu parles à une convaincue! Je trouve par ailleurs que la série est vraiment mal doublée, un peu trop caricaturale dans les dialogues. C’est dommage. Par contre les traductions de Serge Quaddrupani sont excellentes!

Laisser un commentaire