L’Énigme de la chambre 622 de Joël Dicker

L’Énigme de la Chambre 622 , roman de Joël Dicker, paru  aux éditions Editions de Fallois en mai 2020.

L'Énigme de la chambre 622 de Joël Dicker

Un bon pavé pour l’été ! De Joël Dicker, je n’avais lu que  La Vérité sur l’affaire Harry Quebert  dont je garde un bon souvenir. Cette énigme de la chambre 622 en laissera un bon également!

Joël Dicker glisse aussi dans ce roman quelques réflexions sur l’écriture et bon nombre de souvenirs autour de son éditeur récemment disparu, Bernard de Fallois auquel il rend un bel hommage. Ceci dit, cela casse un peu le rythme du roman en tant que tel, une autre forme aurait peut-être été plus judicieuse pour cet hommage, mais pourquoi pas!

Cette enquête nous conduit en Suisse, à Verbier et son Palace ainsi qu’à Genève et ses banques.

Qui a été assassiné dans cette chambre 622 du célèbre Palace lors d’un week-end y réunissant tout le gratin d’une banque genevoise? Et bien sûr, par qui et pourquoi ? Devenir le nouveau directeur de la banque ? Ou une histoire d’amour et de jalousie qui aurait mal tourné? Ou encore de rivalités familiales, les questions de filiation étant importantes dans le roman ?

Joël Dicker fait durer longtemps le suspens, laissant au lecteur ignorer qui est la victime une bonne partie du roman. Je me suis bien vite laissée prendre au jeu de l’enquête, un bon page-turner!

Les rebondissements et changements de pistes sont très nombreux, il est assez difficile de se douter de quoi que ce soit avant la dernière partie où les révélations s’enchaînent! Je pense que certains personnages hauts en couleur me resteront en mémoire, même s’il y a parfois un petit côté too-much!

Bref, un roman à glisser dans sa valise sans trop hésiter!

L’Énigme de la chambre 622 de Joël Dicker


Et pour rester dans les palaces suisses je vous conseile

Avalanche Hôtel Niko Tackian
l'énigne de la chambre 622

Avalanche Hôtel Niko Tackian

10 commentaires

  1. j’ai aimé « La vérité du l’affaire Harry Quebert » par contre déçue par « Le livre des Baltimore » (il a trop sombré dans la facilité!) du coup je j’ai plus rien lu j’ai peur que ce soit pareil pour celui-ci

  2. Pas trouvé, mais j’ai commencé la disparition de Stéphanie Mailer. Bon suspens pour l’instant ! Merci, je ne connaissais pas cet auteur.

  3. Il faut vraiment qu’un jour je découvre Joël Dicker sinon « Avalanche Hôtel » est dans ma liste d’envies 🙂
    Bon dimanche !

  4. Je suis une lectirice qui n’a pas été du tout (doux euphémisme) enthousiaste sur le Quebert ( dont la lecture par certains moments m’a plus qu’énervée). Très méfiante je n’ai pas repris avec cet auteur : je n’ai été ni convaincue par le style, ni par la narration.

Laisser un commentaire