Tant qu’il y a de la vie Hendrick Groen

Tant qu'il y a de la vie Hendrick Groen

J’avais gardé un bon souvenir de la lecture de

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – Jonas Jonasson

j’espérais retrouver la même fantaisie dans ce roman, on est dans un tout autre genre, moins de péripéties et parfois un certain sentiment de malaise chez moi, cette lecture m’a renvoyé à des choses assez personnelles , de situations de personnes âgées de mon entourage, qui m’ont souvent entraînée loin des Pays-Bas…

Ce préambule posé, de quoi est- il question ?

Voici Hendrik, 85 ans, et ses compagnons de maison de retraite, du club très sélectif des VIeux MAis Pas Encore Morts  bien décidés à profiter de chaque instant…

Entre sorties au restaurant ou en scooter électrique, escapades au parc ou en famille, ils tentent de garder le moral comme ils peuvent, et d’oublier pour quelques instants protections pour fuites urinaires, dentiers et autres déambulateurs sans parler de leurs colocataires pas tous très aimables.

Il faut aussi lutter contre une directrice pas franchement sympathique, entre restrictions budgétaires et règlement tatillon, et faire face jour après jour à la disparition des leurs et à leur propre déclin.

Le moral d’Hendrik fluctue, et le notre avec.

L’on rit franchement à certaines pages, jaune à d’autres…

Une chose est certaine, un livre qui donne envie de croquer la vie à pleine dents!

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s