Henning Mankell Les chaussures italiennes

traduction Anna Gibson
Je continue mon voyage littéraire avec Décembre nordique !

Henning Mankell Les chaussures italiennes

Aujourd’hui, escale en Suède, l’occasion de sortir enfin ce roman de ma PAL et c’est un coup de coeur!

Nous découvrons un héros solitaire, ayant choisi de vivre seul sur une île perdue de la Baltique, avec pour seule compagnie une chienne et une chatte, âgées toutes les deux, les rares visites du facteur. Les éléments naturels ne sont pourtant guère accueillants !

Sa petite routine de (sur)vie est bien rodée, bain dans un trou creusé dans la glace, écriture de son journal… une carapace semble-t-il solide construite pour refouler les erreurs de son passé… mais une femme va le retrouver et tout va exploser.

Affronter les erreurs d’hier, redonner un sens au présent…
On va croiser autour de lui pas mal de personnages aussi abîmés que lui, il y sera question de pardon, de rédemption, d’amour, de révoltes, de révoltées, de maladie et de fin de vie, de regrets et de remords, de promesses non tenues et de réparations, d’insularité et de solidarité, du Caravage et d’opéra… et de beaucoup d’humanité.

Si les thèmes sont sombres, la lumière réussit toujours à se frayer un chemin, un très beau texte!

Une suite existe, dernier roman de l’auteur, et cela me donne très envie de continuer!

20 commentaires

  1. J'ai lu ces deux romans, les bottes suédoises tout récemment. Oui lis le.Henning Mankel est un de mes auteurs favoris, j'ai été vraiment frustrée de sa mort car cela signifie qu'il n'y aura plus de nouveau livre de lui. J'ai même recommandé les chaussures italiennes à une amie virtuelle qui habite l'Alaska !J'aime que le héros se plonge tous les jours dans l'eau après avoir fait son trou dans la glace, j'aime que la brume soit un élément important etc etc… Et les rencontres bien sûr, la lecture du passé sous un autre oeil

Laisser un commentaire