Un jour j’ai rêvé d’être toi #FestivalWet #Tours #theatre

conception / jeu / scénographie Anaïs Muller et Bertrand Poncet
direction d’acteur Pier Lamandé
lumière DianeGuérin
musicien Kevin Norwood

Ils sont comédiens. Ange est en mal de reconnaissance, Bert se rêve femme. À deux, ils jouent : à parler, à vivre et surtout à jouer.   Librement inspiré du cinéma de Paul Vecchialli, ce face à- face à l’humour féroce joue avec le trouble, s’amuse avec le vertige et plonge avec passion dans la question : VIVRE, C’EST QUOI ?

Mon petit mot

Le théâtre dans le théâtre… ou même le cinéma dans le théâtre… deux acteurs, quelques vidéos, ils sont comédiens, ils jouent des comédiens, qui eux même jouent… vous êtes perdus? C’est le but!

Une comédienne répète son rôle, entre deux digressions qui semblent la ramener à sa « vraie vie »ou à des considérations sur le petit monde du théâtre, les auditions, l’incarnation des personnages…  mais très vite les frontières deviennent floues, on ne sait jamais si l’on est dans une « réalité », une répétition, un récit, un fantasme…

Elle joue le rôle d’un homme, il se travestit en femme, elle nous charme, il nous interroge… les lignes bougent sans cesse, jusqu’au moment où c’est au spectateur de se questionner, et nous, que pensons-nous de tout cela?

Le public devient membre à part entière du spectacle, et petit à petit, on glisse des rires vers la réflexion.

Beaucoup de questions sur l’identité, elle se rêve en haut de l’affiche, il s’interroge sur sa féminité… en cherchant le personnage à incarner, c’est sur eux qu’ils vont finalement beaucoup se pencher et révéler bon nombre de failles.

C’est drôle, intrigant, et très bien interprété!

Deux interprètes à suivre, et à retrouver dès cet été au festival d’Avignon pour une lecture de leur nouveau projet

à la manufacture, jeudi 11 juillet

17h45 Là ou je croyais être il n’y avait personne – Shindô A. Muller/B.Poncet

https://www.avignonleoff.com/programme/2019/lectures-performances-de-nouveaux-projets-s27306/

au train bleu :

jeudi 18 juillet
13h00
LÀ OÙ JE CROYAIS ÊTRE IL N’Y AVAIT PERSONNE
d’Anaïs Müller et Bertrand Poncet

https://www.avignonleoff.com/programme/2019/lectures-s26637/

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s