Le Récital des anges Tracy Chevalier

[Falling Angels] Trad. de l’anglais par Marie-Odile Fortier-Masek

Londres, janvier 1901 : la reine Victoria vient de mourir. Comme la coutume l’impose, les familles se rendent au cimetière. Leurs tombes étaient mitoyennes, les Waterhouse et les Coleman font connaissance et leurs petites filles se lient immédiatement d’amitié. Pourtant, les familles n’ont pas grand chose en commun. L’une incarne les valeurs traditionnelles de l’ère victorienne et l’autre aspire à plus de liberté. Dans le cimetière, véritable cœur du roman, Lavinia et Maude se retrouvent souvent et partagent leurs jeux et leurs secrets avec Simon, le fils du fossoyeur, au grand dam de leurs parents. 

Les funérailles de la reine Victoria en 1901

Mon petit mot

J’avais lu et apprécié  « La jeune fille à la perle » de Tracy Chevalier,  le mois anglais m’a fourni un bon prétexte pour sortir celui-là!

D’un enterrement à l’autre…
De celui de la reine Victoria en 1901 à celui du roi Edouard VII en 1910 , Tracy Chevalier nous fait découvrir une période charnière pour les droits des femmes dans ce pays, à travers l’histoire de deux familles « voisines de tombes ».

La place des femmes… tant dans la sphère familiale qu’en politique ou pour les études, la période se prête parfaitement à traiter de ce sujet par l’angle romanesque, même si les caractères prêtés à certaines ne rendent pas forcément leur cause sympathique… ce qui m’a un peu gênée…

Le livre est polyphonique, alternent les récits de nombreux personnages, parents, domestiques, et surtout enfants dont nous pouvons voir évoluer les pensées au fur et à mesure qu’ils grandissent.
Il est intéressant de voir comment les deux jeunes filles en particulier évoluent, et comment l’adversité forge le caractère.
Un choix de narration judicieux qui permet de multiplier les points de vue et d’entrer totalement au coeur de ces deux familles et de leurs drames.

Enfin ce livre m’a donné envie envie d’en compléter la lecture par quelques recherches sur ces mouvements des suffragettes, et en particulier sur le rassemblement des suffragettes  pour le droit de vote des femmes  à Hyde Park le 21 juin 1908, évoqué de façon tragique dans l’histoire et de découvrir quels étaient les personnages et faits rééls – purement de fiction.

Quelques illustrations trouvées au fil de ces recherches :

des anges dans des cimetières…

dans le cadre du mois anglais de de Lou, Titine et Cryssilda

27 commentaires

  1. Finalement j'ai lu beaucoup de livres de Tracy Chevalier mais je me souviens moins de celui-ci. Pourquoi? Je ne sais pas. Pourtant j'avais été intéressée par le sujet.Quant aux personnages, je ne crois pas avoir été gênée comme toi.

  2. Je me souviens l'avoir lu il y a longtemps et j'en garde un bon souvenir, même s'il est vague. Peut-être que je le relirai un jour 😉

  3. Lu à l'automne parce que roman polyphonique – thème de notre atelier d'écriture de l'année – mais pas bien apprécié (article publié le 26 novembre), contrairement aux autres romans de l'auteur.

  4. Tu sembles l'avoir plus apprécié que moi. Pour ma part, ce fut une lecture agréable mais j'ai malgré tout trouvé le roman assez superficiel.

  5. Lu il y a longtemps et j'ai de très bons souvenirs de cette lecture et de tout ce qui touche au mouvement des suffragettes (merci pour les photos !). Par contre je n'ai plus aucun souvenir de la fin ! Je vais y rejeter un oeil.

Laisser un commentaire