Les jardins de Villandry

Rien de tel que la douce atmosphère de la fin de l’été pour une visite du château et des jardins de Villandry. Moins de monde qu’au printemps et en été, mais de belles couleurs qui font le régal des yeux.

Jardins de Villandry

Villandry est un des derniers construits des célèbres grands châteaux bâtis au bord de la Loire à la Renaissance. Il fût la demeure de Jean Le Breton, ministre des finances de François Ier qui a surveillé et dirigé le chantier du château de Chambord pendant de longues années pour le compte de la Couronne.

Villandry

A son arrivée à Villandry en 1532, il fait raser l’ancienne forteresse féodale à l’exception du donjon, témoin de l’entrevue du 4 juillet 1189 durant laquelle Henri II Plantagenêt d’Angleterre reconnaît sa défaite face à Philippe-Auguste, roi de France, et signe le traité dit « la Paix de Colombiers » deux jours avant de mourir. A la place de ce château-fort il fait édifier, accolé au donjon, trois corps de logis, formant un fer à cheval.

Féru d’architecture, Jean Le Breton porte également un intérêt certain à l’art des jardins qu’il a eu le loisir d’étudier alors qu’il était ambassadeur à Rome. Le jardin clos et utilitaire du Moyen-Âge fait place au jardin d’agrément, transition douce entre la demeure et la nature environnante.  Au pied du château, sont aménagés des jardins, que le propriétaire du château Joachim CARVALLO a fait renouer avec l’esprit Renaissance.

jardin d’amour Villandry

Les jardins du château sont la reconstitution à partir de textes anciens d’un jardin à la française du XIVe siècle. Ils sont divisés en quatre terrasses : une terrasse supérieure comportant le jardin du soleil , puis une terrasse avec le jardin d’eau entouré d’un cloître de tilleuls, une terrasse accueillant le jardin d’ornement ou jardin de broderies de buis taillés et d’ifs en topiaire et enfin une terrasse inférieure avec le potager décoratif , lui aussi formant un dessin de broderie.

Le jardin d’ornement est constitué des jardins d’amour divisés en 4 ensembles :

L’amour tendre symbolisé par des cœurs séparés de petites flammes.
L’amour passionné avec des cœurs brisés par la passion, gravés dans un mouvement rappelant la danse.
L’amour volage avec 4 éventails dans les angles pour représenter la légèreté des sentiments.
L’amour tragique avec lames de poignards et glaives pour représenter la rivalité amoureuse.

L’ensemble comprend aussi un labyrinthe planté de charmilles, un jardin des simples, avec des plantes aromatiques et médicinales…

Pour tout savoir sur les plantations de l’été 2012 :

Photo aérienne Villandry : http://www.chateauvillandry.fr/

8 commentaires

  1. le château vaut le coup d'oeil aussi, un plafond provenant du palais des ducs de Maqueda, construit au XVe siècle à Tolède, une galerie de peinture espagnole.. il y a de quoi faire!

    J'aime

  2. Je l'ai visité l'année dernière et c'est vrai qu'il est très beau! Je te conseille Chaumont sur Loire, le chayeau est très beau eet ils on un jardin immense, dans lequel ils accueillent un festival… des jardins!! Inoubliable!

    J'aime

  3. Je garde aussi un très bon souvenir de Chaumont, entre les jardins, les créations (le vallon des Brumes…) , les écuries magnifiques, c'est un enchantement! Bonne journée!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s