Andréa Chenier Umberto Giordano

Pour le plaisir des yeux et des oreilles!

Direction musicale Benjamin Pionnier, Mise en scène Pier Francesco Maestrini

Décors Nicola Boni, Costumes Luca dall’Alpi, Lumières Bruno Ciulli
Sur un livret de Luigi Illica

Andréa Chenier  d’Umberto Giordano à l’Opéra de Tours

Avec:
 André Chénier : Renzo Zulian
 Madeleine de Coigny : Béatrice Uria Monzon
Charles Gérard : Marco Caria
Bersi : Ahlima Mhamdi
Madelon : Christine Tocci
Roucher : Marc Scoffoni
Mathieu :Pierre Doyen
 L’incroyable Raphaël Jardin
Fléville / Fouquier Tinville : Virgile Frannais
L’abbé:  Mickaël Chapeau
 Choeur de l’Opéra de Tours
 Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire/Tours

Voilà un bien peau plateau vocal pour cette fin de saison!

Le trio Renzo Zulian, Béatrice Uria Monzon et Marco Caria nous plonge au coeur de la Révolution française en suivant le destin tragique du poète André Chénier et de sa muse Madeleine de Coigny.

Des salons mondains à l’échafaud,  d’un tribunal révolutionnaire aux prisons, l’histoire entre le poète idéaliste et la jeune aristocrate à la famille décimée par la Terreur est vouée au drame.

Autour d’eux, entra ambition personnelle, jalousie et trahisons, les idéaux révolutionnaires sont vite dévoyés et sombrent dans la violence et le sang…
L’amour sera-t-il plus fort que la barbarie ?
L’histoire est complexe, mais l’espoir fanera très vite…

La scénographie s’inspire d’oeuvres picturales, chaque acte se termine en particulier par une scène figée évoquant un tableau projeté ensuite, un procédé intéressant !
Costumes et décors soignés,  de très beaux visuels resteront en mémoire !
Une belle fin de saison!

Andréa Chenier  d'Umberto Giordano à l'Opéra de Tours

photo

6 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout non plus (elle passe à Londres avec Alagna actuellement). Une mise en scène 'proche de l'époque' et j'ai bien aimé aussi les tableaux reconstitués.keisha (en piste pour la prochaine saison à Tours ^_^)

Laisser un commentaire