Je suis Jeanne Hébuterne de Olivia Elkaim #RL2017

Stock
Jeanne Hébuterne est une jeune fille quand, en 1916, elle rencontre Amedeo Modigliani. De quinze ans son aîné, il est un artiste « maudit », vivant dans la misère, à Montparnasse. De Paris à Nice – où ils fuient les combats de la Première Guerre mondiale –, ils bravent les bonnes mœurs et les interdits familiaux. Mais leur amour incandescent les conduit aux confins de la folie.

Mon petit mot

Après La petite danseuse de quatorze ans de Camille Laurens #RL2017
je continue l’exploration de la rentrée littéraire sous l’angle de l’art!

Cette fois, nous gravitons autour du peintre Modigliani, dans les dernières années de sa vie, en pleine Première Guerre Mondiale. On croise autour d’eux de nombreuses figures du Montparnasse de ces années difficiles, de Picasso à Soutine.

Olivia Elkaim centre le point de vue sur la trop oubliée Jeanne Hébuterne, sa compagne, elle aussi peintre.

Elle nous livre ses doutes, ses désirs, ses désillusions aussi, le tout rythmé par la voix de son frère, et avec lui le poids de la guerre, de la religion, des apparences…
Un amour éperdu qui dévastera tout.  Elle va tout quitter pour lui, se révéler mais aussi se perdre et sombrer…
Comment exister en tant qu’artiste aux côtés d’un tel homme? Comment apprivoiser la maternité? Comment affronter ce présent qui s’éloigne de plus en plus des rêves?

Un destin tragique, mais qui permet un bon focus sur la condition des artistes et des femmes du temps.

N’oublions pas Jeanne Hébuterne ni ses oeuvres!

J’aurais horreur d’une quelconque remarque concernant le fait que je ne suis pas un homme; que des critiques […] suggèrent que j’exprime une « esthétique féminine ».

Jeanne Hebuterne.jpg

7 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s