Les années d’Annie Ernaux

Les années d’Annie Ernaux dont j’ai vu au théâtre L’autre fille au festival off d’Avignon

Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux nous fait ressentir le passage des années, de l’après-guerre à aujourd’hui. En même temps, elle inscrit l’existence dans une forme nouvelle d’autobiographie, impersonnelle et collective.
 
Roman paru aux éditions Gallimard, collection Blanche 
Les années d'Annie Ernaux
 

Mon petit mot sur Les années d’Annie Ernaux

Enfin lu! Incapable de dire depuis combien de temps il dormait dans ma PAL, mais trop, c’est sûr!

Les souvenirs s’enchaînent, les premiers chapitres m’ont rappelé les anecdotes évoquées par mes parents, les derniers correspondent aux miens… les années passent, en effet…
Un panorama du temps qui passe… féminisme, société, mais aussi vêtements, expressions ou publicités, on revit des périodes par plume interposée. A ses côtés, on se replonge dans notre propre passé, on se questionne sur ce qui a changé… en bien? Ou pas?

Si j’ai beaucoup aimé le début, je me suis un peu lassée du principe, un peu trop catalogue par moment, presque trop distancié. J’aurais aimé plus de souvenirs vraiment personnels, un peu plus d’autobiographie finalement.

Je reste sur un avis un peu mitigé, je retenterai plus tard un autre livre d’Annie Ernaux. 

En avez-vous un à conseiller particulièrement ? 

11 commentaires

  1. je ne suis pas fan de cet auteur à qui je reproche de vraiment trop se mettre à nu.

  2. J'avais adoré !! 😉 J'ai aimé son regard et son recul sur toutes ces années dont nous conservons nous aussi une mémoire sélective.

Laisser un commentaire