La rentrée n’aura pas lieu de Stéphane Benhamou. #68premièresfois

Editeur : DON QUICHOTTE (25 août 2016)

Cette année-là, sans se concerter, sans obéir au moindre mot d ordre, 11 millions d Aoûtiens ne reprirent pas le chemin du travail et de l école à la fin août.
Tous ceux qui avaient l habitude de chroniquer et de disserter doctement, observateurs et acteurs de la vie politique, économique et sociale, se trouvèrent aussi désemparés pour comprendre le phénomène que le gouvernement pour trouver des solutions à cette rentrée buissonnière.


Mon petit mot

Voici un livre qui me laisse un avis mitigé!  
C’était plutôt bien partit, un thème original, le sourire vient vite, les pages se tournent, un début de lecture très agréable!

La satire sociale est efficace, c’est bien vu,du monde du travail au ministère, chacun en prend pour son grade!
 
Mais pourtant, une lassitude s’est vite installée… la magie n’a pas opéré… il m’a manqué quelque chose. 
Trop factuel pour moi je pense. J’aurais aimé qu’un personnage ou deux soient plus creusés, un peu plus d’émotions, de sentiments… 

Bref, un avis en demi-teinte pour cette nouvelle lecture de la rentrée littéraire 2016:

68 PREMIERES FOIS EDITION 2016

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s