Bouges , visite du château

Je continue mes articles Tourisme en retard!
Par une belle journée de la fin mai, direction le château de Bouges:

En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval, maître de forges et directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, fait édifier ce château en pierre de taille.

Henri Viguier, directeur du BHV parisien, et sa femme Renée acquièrent Bouges en 1917. Ils redécorent et remeublent le château qu’ils lèguent l’ensemble à l’État en 1968.

De très belles écuries

Avec sellerie

l’ancêtre de  la tondeuse à chevaux

Une belle collection hippomobile

et un jardin d’ornement

avec sa serre luxuriante

Après un bon bain de soleil dans le jardin, on trouve d’autant plus agréable la fraicheur du château!

On y trouve plusieurs meubles insolites, les propriétaires savaient dénicher les pièces rares, tel cet escabeau de bibliothèque se repliant totalement et devenant une table basse

le puits de lumière central

vues sur les jardins

Autre meuble insolite , le « décadier »  révolutionnaire à 10 tiroirs et non 7 (un par jour de la semaine)

une chaise d’aisance très discrète au deuxième plan aux allures de commode

un point d’eau aménagé dans une ancienne bibliothèque pour la chambre d’amis

et l’on termine par l’autre côté du parc

à l’ombre bienvenue!

et l’on retour, on s’arrête un instant en découvrant à quelques kilomètres un point de vue sur le château de Valençay (que j’ai visité il y a une dizaine d’années et dont je garde un très bon souvenir!)

Pour retrouver mes autres articles tourisme en Val de Loire balades photos

4 commentaires

  1. Tu es passée à un poil de chez moi! (1 km)Bref, beau château visité il y a longtemps, d'un beau classicisme, merci pour les photoskeisha

Laisser un commentaire