Site icon Tours et culture

Ceux qui s’aiment se laissent partir Lisa Balavoine

Mon avis sur Ceux qui s’aiment se laissent partir, roman de Lisa Balavoine, paru aux éditions Gallimard, en mai 2022

J’avais beaucoup aimé : Éparse, Lisa Balavoine, c’est toujours un plaisir de se replonger dans son écriture, son style fragmentaire, presque comme un puzzle à reconstituer.

Dans Ceux qui s’aiment se laissent partir, Lisa Balavoine raconte l’histoire tout sauf simple d’une maman solo des années 70 et de sa fille, devenue mère à son tour. Cette mère, c’est pour beaucoup la sienne, dans toute la complexité de leur relation.

C’est un roman touchant, qui questionne la maternité comme le deuil, empli d’amour et d’incompréhension, de moments lumineux et de zones sombres, de tourments et de tendresse.

J’y ai retrouvé aussi de nombreux souvenirs des années 80, avec beaucoup de petites références qui m’ont fait sourire au détour d’une phrase. C’est d’ailleurs peut-être au final ce que j’en retiendrais le plus, pour le reste, je suis restée un peu à distance de cette relation mère-fille, je ne suis pas certaine qu’elle me laisse beaucoup de souvenirs, à voir dans quelques temps! Mais j’ai passé cependant un moment de lecture agréable avec ce roman, que je vous conseille en dépit de ce petit bémol!

Une participation au challenge Petit Bac, catégorie ponctuation.

Quitter la version mobile