Site icon Tours et culture

Visiter Vendôme abbaye, canaux, château

Visiter Vendôme : entre abbaye, canaux, château, musée ou encore promenades photographiques, cette ville (méconnue) du Loir et Cher a beaucoup d’atouts! Facilement accessible en TGV pour ceux qui viennent de plus loin, avec de grands parkings gratuits pour les autres, ce fut pour nous l’occasion d’un très agréable week-end de proximité associé à la découverte du jardin du Plessis Sasnières!

Que voir à Vendôme ?

En arrivant par le nord de la ville, on découvre plusieurs clochers, une église imposante, les ruines d’un château et un premier bras du Loir (aux nombreux poissons) , en un coup d’œil Vendôme dévoile ses principaux atouts! Partons en exploration!

Que visiter à Vendôme ?

Un circuit touristique propose une balade très complète dans la ville, en y ajoutant les expositions photos, il y a de quoi y passer une bonne journée! Son centre est très agréable à arpenter, entre canaux et espaces verts, il invite à la contemplation et à la découverte de son riche passé. En 21 étapes et autant de panneaux explicatifs à découvrir dans la ville de Vendôme, vous saurez tout de son histoire et de son patrimoine : circuit .

La chapelle Saint-Jacques et les promenades photographiques

Elle accueillit des pèlerins en chemin vers Saint-Jacques de Compostelle dès le XIIème. Son apparence gothique flamboyante résulte de transformations aux XVe et XVIe siècles. Désaffectée à la Révolution, elle accueille désormais des expositions. L’été, le festival des promenades photographiques se déploie dans plusieurs lieux de la ville, dont cette chapelle. Autour du thème du Paysage, Mathilde De Keukelaere, Cloé Harent, Simon Lefebvre, Robert Bui, Louise Schmidt et Filip Pechevski proposent des univers totalement différents qui nous entraînent de la Macédoine à l’Everest et questionnent aussi sur l’empreinte de l’homme, le temps qui passe ou les paysages amoureux…

Vendôme côté canaux

Direction ensuite les bords de l’eau, en suivant le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Les différents bras du Loir et canaux forment un véritable dédale qui rend la promenade très agréable entre ponts, lavoirs et petits jardins. Les moulins étaient également très nombreux dans la ville. Dans ce secteur, on découvre La tour de l’Islette qui faisait partie des fortifications du XIIIe siècle, l’emplacement du couvent des Cordeliers , devenu maison de retraite ou encore la pente des petits jardins où les marionnettes sont mises à l’honneur avec de belles compostions florales ; à gaines, à doigts ou à fil, elles sont toutes là, à proximité de la salle de spectacles Le Minotaure. On découvre également les marques des crues du Loir, on a du mal à imaginer une telle hauteur avec son niveau actuel !

Les marionnettes à Vendôme

En 2022, L’Hectare-Territoires vendômois obtient le label « Centre National de la Marionnette » (C.N.Ma). A noter, les samedi 8 et dimanche 9 octobre 2022, à Vendôme, aura lieu le week-end Mario avec : spectacles, expositions, déambulations, projections, p’tit train décalé, manège déjanté… le tout gratuit! Une occasion de plus de découvrir Vendôme (programme) ! La compagnie Stereoptik dont j’avais beaucoup aimé STELLAIRE y sera présente.

Le long d’un canal, les jardins artistiques des écoles de Vendôme mettent le cirque à l’honneur.

L’abbaye La Trinité de Vendôme

Qu’on la découvre côté eau ou côté ville, son église en impose! Fondée par le comte Geoffroy Martel (fils de Foulque Nerra) en 1033, plusieurs fois restructurée, cette abbaye bénédictine possède en son église des stalles (particulièrement bien mises en valeur par les nombreuses explications) et vitraux remarquables. L’abbé qui en était à la tête portait le titre de cardinal. Ce lien direct envers la papauté lui conférait son indépendance et une certaine puissance. L’abbaye a compté jusqu’à une centaine de moines sous l’abbatiat de Geoffroy Ier (1093-1132). Ce privilège exceptionnel va perdurer jusqu’à la Révolution. Les moines quittèrent alors l’abbaye et au 19e siècle, le site devient une caserne militaire dénommée « Quartier Rochambeau », accueillant des régiments de cavalerie.

Visiter le musée de Vendôme

Dans un des bâtiments de l’abbaye, on y découvre l’histoire de la ville et des collections variées, d’une harpe ayant appartenu à Marie-Antoinette à des nombreuses œuvres du  sculpteur Louis Leygue. Les expositions des Promenades photographiques s’y poursuivent.

Le quartier Rochambeau et ses expositions

Au Manège Rochambeau, 15 artistes sont exposés tandis que dans les anciennes écuries ce sont les propositions d’étudiants en photographie qui sont à découvrir.

Le quartier Rochambeau correspond à la zone de l’ancienne abbaye, mise en vente après la Révolution, et qui abrita à partir de 1802 un quartier de cavalerie. Près de trente bâtiments (écuries, manèges, entrepôts…) y seront construits. .

Parmi les artistes exposés, j’ai particulièrement aimé le travail de Christine Spengler avec ses photo-montages , les évocations locales de la pierre de tuffeau, ou encore Les Chants de l’Asphodèle par Mathias Benguigui et Agathe Kalfas autour de la Grèce , la découverte de la ligne ferroviaire Baïkal-Amour qui traverse l’Extrême-Orient russe ou encore le mélange des corps et des paysages de Cristina Dias de Magalhães, la mémoire familiale de Saïgon à la France de J. Degas. Il y a de multiples univers et visions de la photographie à y découvrir, passionnant!

Visiter le château de Vendôme

Il ne reste malheureusement que des vestiges du fief de la famille de Bourbon-Vendôme. Les vestiges encore visibles du château remontent au 12e siècle. Les murs d’enceinte sont dominés par la tour dite de Poitiers, tour maîtresse qui participait à un dispositif défensif renforcé au 15e siècle. Il ne reste en revanche rien rien des vastes logis, construits au 15e et 16e siècles et résidence des comtes puis ducs de Vendôme. L’ancienne collégiale Saint-Georges abritait les tombeaux des comtes et ducs de Vendôme, notamment ceux de Jeanne d’Albret et d’Antoine de Bourbon, parents d’Henri IV. Malheureusement, elle fut également démantelée après la Révolution, des haies d’ifs permettent d’en retrouver le caractère imposant.

Le jardin est très agréable et le point de vue sur la ville vaut bien le détour également!

Promenade au fil des rues de Vendôme

De façades sculptées en maisons à pan de bois, de jardins en arbre remarquable, d’un lavoir à l’autre, c’est une promenade très plaisante!

Et du côté de l’ancienne chapelle Saint-Pierre de la Motte un magnifique chat nous a fait un brin de causette!

Street art à Vendôme

Au fil des rues, quelques œuvres de street art attirent également le regard. On peut retrouver ainsi la Catherine Deneuve de Oja ou les chevaux de  LiSKa LLoRCa.

Vendôme by night

Et au coucher du soleil, c’est très agréable aussi! Une mise en lumière des monuments permet de refaire le même parcours ou presque de nuit et de découvrir d’autres détails de l’architecture des monuments.

Où manger à Vendôme ?

Nous avons profité de l’occasion pour déjeuner au Moris pour ses produits locaux et ses très nombreux vins pour les accompagner, la formule du midi est très accessible ( Entrée + Plat + Dessert : 22,00 euros. – Entrée + Plat ou Plat + Dessert : 19,00 euros)

A voir à côté de Vendôme

Pour prolonger le séjour dans ce secteur du Loir et Cher :

Visite du Jardin du Plessis Sasnières

Visiter Lavardin Plus Beau Village son château et son église à fresques

visiter Trôo village troglodytique, Loir et Cher et ses fresques aussi!

Zone i Moulin de La Fontaine Thoré-la-Rochette et son labyrinthe photographique

Ce séjour à Vendôme fut une très belle découverte, un secteur qui gagne à être connu!

Quitter la version mobile