Site icon Tours et culture

 Glenn, Naissance D’un Prodige, festival d’Avignon

 Glenn, Naissance D’un Prodige, spectacle vu festival d’Avignon, au théâtre des Béliers

Pour retrouver tous les spectacles chroniqués au festival d’Avignon cette année, mes coups de coeur et mes conseils, c’est ici : Que voir au festival d’ Avignon OFF sélection et incontournables et Quels spectacles voir au festival d’ Avignon 2022 (in) ?

 GlennNaissance D’un Prodige

Après avoir beaucoup aimé Venise n’est pas en Italie , place à la nouvelle création d’Ivan Calberac!

Cette fois, il se plonge dans l’enfance et la vie de Glenn Gould, le pianiste et compositeur canadien de génie. Mais derrière le musicien virtuose se cachait un adolescent puis un homme tourmenté, sans doute autiste asperger, hypocondriaque, en proie à de nombreux démons, dont une mère par bien des aspects néfaste…, mort à 50 ans seulement.

Dans une mise en scène rythmée, on redécouvre son destin aussi brillant que tragique. Le rire jaillit souvent, sincère parfois, aux maladresses de Glenn, aux réflexions de son père à l’univers si éloigné de la musique, jaune souvent aux répliques effarantes de sa mère…

Tout autant histoire de famille que biopic, c’est un spectacle captivant, qui dresse un portrait très complet et très touchant du pianiste incarné par Thomas Gendronneau. Et quel bonheur que de commencer une journée de festival aux notes de Bach et des Variations Goldberg en particulier.

photo

A travers l’évocation de ce destin, Ivan Calberac nous entraîne également dans une réflexion sur la vie d’un artiste, son rapport au public et les répercussions sur sa propre vie. A quel prix la gloire est-elle atteinte… il y a matière à réfléchir!

Et si Bernard Malaka vous a fait rire ici dans le rôle du père, ne le manquez pas dans La GRANDE MUSIQUE festival d’ Avignon !

 Glenn, Naissance D’un Prodige au festival d’Avignon

du 7 au 30 juillet – Relâches : 12, 19, 26 juillet, à 11h50

infos et réservations : ici

A ne pas manquer non plus dans la même salle : Courgette théâtre des Béliers Festival d’Avignon

Quitter la version mobile