Site icon Tours et culture

BD Miss Charity: l’enfance de l’art

BD Miss Charity: l’enfance de l’art, tome 1 de la série bande dessinée de Loïc Clément et d’Anne Montel, parue aux éditions Rue de Sèvres, d’après le roman de Marie-Aude Murail.

Encore une BD que je gardais dans ma PAL pour le mois anglais avec Les Quatre de Baker Street L’Affaire du rideau bleu !

Et là encore une série qui me donne envie de continuer avec les volumes qui suivent !

Je suis ravie d’avoir enfin fait la connaissance de cette petite demoiselle anglaise! Le tome 1 de la bande dessinée « L’enfance de l’art » raconte son enfance et elle n’a rien de banal! Née dans la bonne société anglaise des années 1880, elle est totalement invisible aux yeux de ses parents. Elle ignore tout du visage de son père et ne parle que religion avec sa mère. Seules les vacances avec les cousins apportent un peu de vie à son quotidien.

Heureusement côté fantaisie et curiosité, elle n’est pas dépourvue ! Elle va vite transformer la nursery en véritable refuge animalier! Avec la complicité de Tabitha, la bonne, au demeurant assez inquiétante puis de Blanche, sa préceptrice, qui lui enseigne également l’aquarelle, elle se crée un petit monde un peu plus vivable et va ainsi apprendre pas mal de choses sur la vie! D’expériences en observations, elle va se construire un univers plutôt éloigné de celui que l’on attendait d’elle au départ.

J’ai beaucoup aimé ce premier volume et suis très curieuse de savoir comment elle va évoluer dans les prochains !

Pour créer son personnage, Marie-Aude Murail a imaginé ce qu’aurait pu être l’enfance de Beatrix Potter, la célèbre autrice et illustratrice de Pierre Lapin, dont j’aime également beaucoup l’univers.

BD Miss Charity: l’enfance de l’art une bd sortie de ma PAL à la double occasion à la BD de la semaine, tous les articles sont à retrouver chez Stéphie cette semaine,  et du  Mois anglais .

Quitter la version mobile