Site icon Tours et culture

que visiter à Potsdam et château de Sans souci

que visiter à Potsdam et le château de Sans souci en passant par un arrêt au pont de Glienicke : dernière étape de notre voyage à Berlin! Cela fait une grosse journée, la plus chargée du city trip à Berlin, Potsdam mériterait bien d’y passer un week-end entier!

Comment aller à Potsdam depuis Berlin et visiter Potsdam sans voiture ?

Potsdam est facilement accessible en train depuis Berlin et les bus sont nombreux ensuite dans Potsdam pour aller d’un site à l’autre (ils sont assez éloignés les uns des autres)

Pour s’arrêter au pont de Glienicke : depuis Berlin (Alexanderplatz par exemple), prendre le train jusqu’à Berlin Wannsee et y prendre le bus 316 qui s’arrête au pont. De là, prendre le tram 93 jusqu’au centre de Potsdam.

Ensuite de la place centrale de Potsdam : Platz der Einheit, vous pouvez par exemple rejoindre le château de Sans souci avec le Bus 695 (voir les horaires ici) ou le Schloss Cecilienhof par le 603. Pour le retour direct en train de Potsdam à Berlin, compter une grosse demi heure de S Potsdam Hauptbahnhof à S+U Alexanderplatz.

Un bateau bus relie également plusieurs sites, cela peut être un moyen original de déplacement dans la ville : https://potsdamer-wassertaxi.de/

que visiter à Potsdam ?

A 30 kms de Berlin, entourée de lacs, la ville fut résidence des rois de Prusse. Elle se couvre alors de monuments, gagne en habitants d’autant plus qu’après l’édit de Potsdam, publié en réponse à la révocation de l’édit de Nantes de 1685, elle devient terre d’asile aux huguenots chassés de France. Une importante communauté hollandaise s’y installe également. La ville devient aussi ville de garnison. Son rayonnement s’accroit encore avec Frédéric II de Prusse, qui fait construire le château de Sans-Souci dans un style baroque où il invite notamment Voltaire. Dans les années 1760, il fait ensuite construire le Nouveau Palais.

Bref, on se lève tôt et on prend la direction de Potsdam :

Voir le pont de Glienicke

Pour rester dans la thématique seconde guerre mondiale – guerre froide (voir Quels 10 incontournables visiter à Berlin en un jour ?) il faut s’arrêter au pont de Glienicke sur la Have qui faisait la jonction entre le secteur américain de Berlin-Ouest et le secteur soviétique. Pendant la guerre froide, il servit de lieu d’échanges d’espions entre les deux camps.

Depuis le pont, vue sur le château de Babelsberg, construit pour le prince Guillaume de Prusse (plus tard Kaiser Wilhelm I) et la station de pompage à vapeur de Babelsberg. Le château fut construit dans les années 1830, dans le style  néo-gothique, d’après les plans de l’architecte Karl Friedrich Schinkel. De nombreuses balades en bateau sont possibles dans le secteur. Le parc du château est ouvert à la visite.

Au bout du pont, encadré par des colonnes, la villa Schöningen propose des expos d’art contemporain. L’été, un café propose une agréable pause au bord de l’eau, on peut aussi louer des paddles, mais aussi assister à des concerts ou participer à des séances de yoga!

que visiter à Potsdam centre ?

Plusieurs monuments valent le coup d’oeil autour de la place du vieux marché avec l’église Saint Nicolas et l’Ancien Hôtel de ville (Altes Rathaus), couronnés tous deux d’une coupole, avec un obélisque au centre datant de 1755. On peut y visiter le Musée Barberini dans lequel se trouve une impressionnante collection de peintures de Claude Monet.

On découvre ensuite le surprenant quartier hollandais, construit à l’époque de Frédéric-Guillaume Ier, conçu par Johan Bouman, pour attirer des artisans hollandais pour l’assainissement des marécages entourant la ville. On découvre aussi l’église saint Pierre et Paul. On peut aussi flâner dans la  Brandenburger Straße qui s’achève à la Brandenburg Tor  et aller jusqu’au château du centre ville, totalement reconstruit après sa destruction pendant la seconde guerre mondiale. Au fil des rues, on découvre aussi de nombreux palais, ou encore La porte de Nauen, en travaux cet été, construite en 1755, dans le style néo-gothique .

L’église protestante des Français: construite entre 1752 et 1753 pour accueillir la communauté française. Lors de la destruction massive de Potsdam en avril 1945, l’église française fut un des seuls bâtiments épargnés.

Le bâtiment peut-être le plus original : la « mosquée » qui est en fait une pompe à eau mis en service en 1842, pour alimenter le jet d’eau de 38 m de haut de la grande fontaine devant le Palais de Sanssouci. On peut en visiter l’intérieur certains jours de l’année .

Visiter le château de SansSouci

Il est enfin temps d’arriver à ce qui était notre objectif premier! Et là encore, Sans Souci cache plus d’un trésor!

Car en plus du château de SansSouci en tant que tel, on peut aussi visiter le nouveau palais, commencé en 1763 , fastueux et monumental, découvrir un moulin, des fausses ruines antiques, l’orangerie, une maison chinoise, des bains chinois, le petit palais Charlottenhof… bref, il faudrait une journée rien que pour le domaine! Nous avons visité le palais de Sans-souci et fait un petit tour dans le parc.

Sans Souci était le palais d’été du roi de Prusse Frédéric II, bâti entre 1745 et 1747  dans un style issu du rococo, où il reçu Voltaire.

C’est un petit palais, intime, de seulement dix pièces, mais toutes remarquables comme la salle de marbre et la bibliothèque. On découvre également la chambre mortuaire de Frédéric.

Dans le parc, on peut voir la tombe de Frédéric (qui introduisit la pomme de terre en Prusse pour lutter contre la famine d’où la présence de pommes de terre en hommage! ) et de ses chiens.

pas le temps de flâner dans le parc, cap sur notre dernière étape du jour : le manoir de Cecilienhof

visite du manoir de Cecilienhof

On termine cette journée bien chargée par la visite du manoir de Cecilienhof, où furent signés en 1945 les accords de Potsdam lors de la conférence à laquelle participèrent Staline, Harry S. Truman et Churchill (puis Clement Attlee) . On le découvre avec un audioguide à travers les souvenirs du journal de Joy Milward, alors secrétaire de 19 ans au sein de la délégation britannique. Cela donne un côté très vivant à cette visite, l’exposition est bien faite, il y a beaucoup à voir aussi!

que visiter à Potsdam en un week-end ?

Si vous avez un peu plus de temps, dans ce secteur, allez jusqu’au Belvédère Pfingstberg

Il faut également se balader dans un étonnant quartier : une colonie russe , la colonie Alexandrowka, implantée en 1826 par Frédéric-Guillaume III de Prusse à la mémoire du tsar Alexandre Ier. On trouve également à Potsdam une Église orthdoxe: Saint-Alexandre-Nevsky de Potsdam.

Le musée du cinéma et les studios de Potsdam

Si vous avez plus de temps, la ville est aussi connue pour les studios de cinéma de Babelsberg qui connurent leur âge d’or dans les années 1930,  Fritz Lang y tourne Metropolis  puis le studio accueille L’Ange bleu de Josef von Sternberg en 1930 mais aussi Gueule d’amour de Jean Grémillon avec Jean Gabin et L’Étrange Monsieur Victor avec Raimu…. et plus récemment Le Pianiste de Roman Polanski. Le Filmpark Babelsberge, parc d’attraction autour des studios, est ouvert au public et permet de découvrir les studios de tournage, les secrets des cascadeurs…. Les anciennes écuries du palais royal abritent également depuis 1981 le musée du film qui relate l’histoire de ces studios.

Bref, il y a beaucoup à voir et à visiter à Potsdam !

Si vous cherchez un guide papier : lien (je suis plutôt routard et Cartoville)

Mes autres articles sur ce voyage :

Quels 10 incontournables visiter à Berlin en un jour ?

Visiter Berlin île des musées Unter den Linden…

Balade et pique-nique Berlin Tiergarten et colonne de la Victoire

Visiter Berlin Nikolaiviertel Alexanderplatz Marienkirche

Street art , art déco, maisons colorées à Berlin

Visite street art à Berlin East Side Gallery Kreuzberg

Visiter Berlin  Potsdamer Platz Gemäldegalerie Kulturforum …

Berlin que visiter à Charlottenbourg ?

et enfin Que manger à Berlin ? et tous mes conseils pour préparer un week-end citytrip

Conseils pour préparer un voyage : Qu’emporter pour un séjour en sac à dos minimaliste ? et Trousse de toilette et règles, voyage sac à dos zéro déchet

Si vous cherchez un guide papier : lien (je suis plutôt routard et Cartoville)

A suivre, un dernier article bilan sur ce beau voyage à Berlin!

Des conseils de citytrip en Europe ?

D’autres villes ou capitales européennes à découvrir au fil du blog : citytrip à Londres, Berlin et Potsdam , Lisbonne, Vienne , Bruges, Rome, Florence et Pise, Sienne , Venise et la Vénétie, Bologne, Trévise, Vicence, Vérone, Padoue, Ferrare, Ravenne, Palerme, Syracuse, Mantoue, Bergame et Brescia, Crémone, Milan, Matera, Naples, Saint-Pétersbourg … et des villes d’Espagne à découvrir sans hésiter: Ségovie, Tolède, Salamanque, Avila, Valladolid…

Quitter la version mobile