Site icon Tours et culture

Visiter Genillé – randonnées en Touraine

Voici un denier article pour la série Villages du RDV #EnFranceAussi : visiter Genillé, un village du sud touraine ( à 1O kilomètres de Loches, près de Montrésor ou Chédigny) qui propose plusieurs sentiers de randonnées, entre nature et patrimoine. Les photos ont été prises dans les derniers mois au fil de plusieurs balades à Genillé, de quoi parcourir plusieurs saisons en un article!

Balades en forêt de Loches

Le village se trouve en bordure de forêt de Loches, en Indre et Loire, de nombreuses balades sont possibles de ce côté là , voir Randonnée équestre en forêt de Loches; Où se promener à Loches et sa forêt en hiver ? ou encore Balades autour de Loches et Montrésor forêt étang jardins et Notre Dame !, mais le village vaut le détour aussi! A l’entrée, un centre équestre côtoie un troupeau de vaches de race Aberdeen Angus, rustiques et de petits gabarits. Les veaux sont touts petits à la naissance, adorables!

A l’entrée du village, on découvre les sculptures animalières en métaux de récupération de l’artiste Grôm, des chevaux l’année dernière, un cerf en ce moment.

Découvrir le château de Genillé

Bien caché dans la végétation, ce château privé n’ouvre ses portes qu’à de très rares occasions.

Le domaine fut acheté en 1483 par Adam Fumée, médecin et conseiller des rois Charles VII, Louis XI et Charles VIII. C’est très probablement à ce moment que le château est construit, Adam Fumée fait installer dans le logis une bibliothèque réputée pour être alors l’une des plus belles d’Europe. En 1515, son fils Adam devint le premier seigneur de Genillé. Le château passe ensuite à la famille Menou, logis seigneurial est agrandi au XVIème , puis au xviie siècle, une aile s’ajoute au nord de sa façade.

L’hiver, il se dévoile un peu plus! On peut l’admirer plus facilement du côté de la piscine du village.

Un autre beau point de vue sur le village se trouve… au cimetière! Il domine la commune et permet de voir jusqu’à la forêt de Loches. On découvre ainsi plusieurs des nombreux hameaux qui composent la commune, le long de la vallée de l’Indrois en particulier.

Parcours découverte du village de Genillé

Au fil des rues, des panneaux présentent l’histoire des monuments du village, agrémentés de cartes postales anciennes (certains secteurs n’ont pas beaucoup changé) et de devinettes.

L’église Sainte-Eulalie de Genillé

L’Église, datant des XI et XVI siècle, a reçu en 2009, le prix des « Rubans du Patrimoine » pour sa restauration récente. On peut y découvrir des vitraux des ateliers Lobin, le plafond de la nef est en bois peint polychrome.

Martyre de Sainte Eulalie

Les circuits de randonnée de Genillé

Plusieurs boucles sont fléchées au départ du village, dont deux courtes, ce qui est assez rare et bien agréable pour les petits marcheurs. Elles peuvent se cumuler ou s’agrandir avec d’autres sentiers. Les itinéraires sont

Vous en trouverez une plus longue ici par exemple le long de l’Indrois et dans plusieurs hameaux : cdt37 entre châteaux privés et sites troglodytiques.

Du côté du lavoir et de l’arboretum

Les flâneries genilloises alternent entre patrimoine et nature !

Du côté de la Bourdillière

L’abbaye de la Bourdillière est une ancienne abbaye de moniales cisterciennes fondée en 1622 par Louis de Menou. Les 24 premières religieuses appartenaient à sa famille qui se réservait le droit de nommer la mère supérieure ; il transféra ce droit au roi en même temps que le prieuré devenait abbaye « royale ». À la suite de l’augmentation du nombre de religieuses, un bâtiment conventuel destiné à leur logement fut élevé au xviie siècle à l’est du logis seigneurial réservé, quant à lui, à l’abbesse. La chapelle seigneuriale, déjà construite à la fondation de l’abbaye, servit d’église abbatiale. À la fin du xviie siècle, l’abbaye accueillait quarante-trois moniales, et parmi elles les trois filles de Charles de Menou d’Aulnay, gouverneur de l’Acadie (Canada) . L’abbaye sera vendue comme bien national à la révolution. En raison des crues régulières de l’Indrois, une passerelle piéton permet de rejoindre le hameau depuis le bourg même si la route est inondée (un autre accès voiture se trouve du côté du haut du hameau) .

Le château fut la résidence de l’actrice Rosine Deréan et de son époux, l’acteur Claude Dauphin qui furent deux figures importantes de la Résistance lors de la seconde guerre mondiale. Rosine Deréan fut arrêtée en 1943, puis déportée au camp de Ravensbruck jusqu’en 1945. Elle se retirera ensuite peu à peu de la vie publique et meurt en 2001 à 91 ans à Genillé.

Pour plus d’informations sur l’histoire du village infos

De nombreux petits châteaux se dévoilent au fil de la balade sur la commune, comme celui de Rassay, du XVIII

Le château de Rassay fut construit pour François-Xavier de Jussy, ancien commandant de la marine royale de Louis XV. En 1895, la propriété passée entre les mains de Florence Danion, est transformée en fromagerie de grande envergure.

Le moulin de la roche

En continuant à suivre les flèches jaunes, on arrive au moulin de la roche, un des 8 moulins à farine qui existaient sur l’Indrois sur la commune.

En revenant vers le centre du village, on peut découvrir plusieurs maisons troglodytiques, tout comme du côté des blavetières

Balade à Genillé en bord d’Indrois

L’indrois d’un côté, les troglos de l’autre, un bel espace pique-nique au milieu!

Un autre secteur mérite le détour à Genillé :

La ferme de Marolles et son éolienne Bollée

Et son chevreuil en balade ainsi que ses oiseaux !

Fernand Raoul-Duval, ingénieur parisien, s’installe à Genillé en 1863. Il réunit autour du château de Marolles un vaste domaine de 1400 ha et fait construire, en 1874, une ferme équipée des dernières innovations technologiques (tracteurs et moissonneuse à vapeur, moulin et presse fonctionnant au moyen de la vapeur, éoliennes alimentant en eau courante l’ensemble de la ferme et de ses communs). La Ferme Neuve est inaugurée le 16 septembre 1877 par le maréchal-président Mac Mahon.

Pour en savoir plus sur ces éoliennes typiques : Dolus le sec et son éolienne Bollée

Bref, un village très agréable où se promener et pourquoi pas à choisir comme point de chute pour visiter la région, les gites et chambres d’hôtes y sont très nombreux!

un article en lien avec où se baigner en Touraine ? plan d’eau, piscine, rivière…

A voir ou faire à proximité de Genillé

Quelques pistes à moins de 20 kilomètres

Villes, villages et monuments

Côté nature

Entre 20 et 30 minutes

De quoi envisager un beau séjour dans le secteur, non ?

Un dernier article pour le thème du mois : Villages du RDV EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs .  Vous pouvez retrouver les autres participations ici: carte

Quitter la version mobile