Le Radeau de la Méduse de François Weyergans

Le Radeau de la Méduse de François Weyergans, roman paru dans la Collection Blanche aux éditions Gallimard en 1983.

Le Radeau de la Méduse de François Weyergans

Ma bibliothèque municipale n’est pas très fournie côté littérature belge. J’ai donc choisi ce livre un peu au hasard pour participer au challenge Le mois Belge… et ce ne fut pas vraiment une bonne pioche.

Tout avait pourtant bien commencé. Ce roman raconte l’histoire d’Antoine, qui doit réaliser un film documentaire autour du tableau de Géricault : Le Radeau de la Méduse.

Le Radeau de la Méduse de François Weyergans

Le tableau évoque le naufrage de la frégate La Méduse, le 2 juillet 1816 au large des côtes de l’actuelle Mauritanie, entraînant la mort de 160 personnes. Accompagnée de trois autres bateaux français, elle devait rallier le Sénegal pour y rétablir la domination française. Sur les 400 hommes qui voyageaient à bord, 149 ne trouvent pas de place sur les canots de sauvetages et doivent prendre place sur un radeau de fortune, avec très peu de provisions. La situation se dégrade très vite sur le radeau, on s’entre-tue, on sombre dans la folie, on mange la chair des cadavres… Quand au bout de 13 jours les survivants sont recueillis par un autre bateau, il n’y a plus que 17 hommes vivants à bord. Seuls 3 survivront.

Le roman s’ouvre sur un rappel de ce terrible événement de l’histoire, évoque aussi le peintre et sa création du tableau, toute une partie qui m’a vraiment intéressée. La plongée dans l’histoire de la frégate, du naufrage, les survivants, des pages historiques bien contées !

Mais ensuite, on se perd totalement dans les digressions pas vraiment passionnantes d’Antoine, perdu entre ses deux ex, sa compagne actuelle et leurs soirées très alcoolisées. Il ne sait pas par quel angle attaquer son documentaire, et le lecteur ne sait pas trop où l’auteur veut en venir… J’ai lu plus d’un paragraphe en diagonale, espérant que quelque chose allait relancer mon intérêt, mais non…

Dommage, c’était bien parti!


Le Radeau de la Méduse de François Weyergans , une participation  au mois belge pour lequel je participe avec d’un côté des lectures : littérature belge et de l’autre des recettes de cuisine de Belgique et au challenge Petit Bac catégorie animal!

8 commentaires

  1. Cela rentre clairement dans la catégorie Couleur Livres puisque le fameux tableau est au centre. Ceci dit, merci de ne pas me tenter aujourd’hui 😉 (Je trouve que les sorties littéraires de ce mois d’avril sont terriblement alléchantes !)

  2. Pour creuser le sujet d’une manière plus agréable, je vous suggère la BD (très épaisse) : « Les naufragés de la méduse » de Jean-Sébastien Bordas. Mais attendez le mois prochain, car elle n’a rien de belge 😉

  3. J’adore cette peinture. Et au début tu m’as donné envie de lire le livre mais enfin je ne sais pas. Merci pour l’avis intéressant 🙂

Laisser un commentaire