Site icon Tours et culture

BD Bartleby le Scribe Jose Luis Munuera

BD Bartleby le Scribe Jose Luis Munuera , bande dessinée parue aux éditions Dargaud, février 2021

Je l’avoue, d’ Herman Melville, je ne connaissais que Moby Dick (par une belle adaptation au théâtre entre autres) et pas du tout cette nouvelle publiée en 1853 , dont est adaptée la Bande Dessinée Bartleby le Scribe.

Qu’il est étrange ce personnage de Bartleby le Scribe… Nous sommes à New-York, dans la fameuse rue de Wall Street… une étude de notaire accueille un nouvel employé, bien mystérieux :

Les premiers jours, il semble l’employé idéal, consciencieux, abattant une somme de travail colossale. Mais très vite, il va bouleverser l’ordre établi avec une simple phrase « je préfèrerais pas ». Le refus d’une première demande, puis d’une autre, et le voilà à passer ses journées à contempler un mur de briques… pas très rentable forcément pour son patron ni de meilleur exemple pour les autres employés. Que faire de lui alors ? Lui qui n’a qu’un désir. Ne pas bouger… Il semble n’avoir ni famille ni ami, vit dans l’étude, et ne se livrera jamais que par ce refus.

Si le point de départ semble très simple, ce texte est l’occasion de nombreuses pistes de réflexion sur le monde du travail, sur la liberté, la conscience, la justice…

Comme devait l’être la nouvelle de Melville, la BD est courte et efficace à la fois ! En quelques images, quelques questions, l’atmosphère et la réflexion sont posées.

Quelques pages à la suite élargissent encore le questionnement autour de l’évolution de la société , le monde du travail… comment imaginer que ce texte à été écrit il y a bientôt 200 ans ? Un choc…

Sur un thème dont je n’étais vraiment pas sûre qu’il me captive, j’ai passé un très bon moment de lecture. L’univers graphique est très adapté au propos, un côté gris, sépia, voir doré parfois, des fonds flous d’où ressortent les personnages… une belle découverte! Voilà une adaptation très réussie de la nouvelle de Melville !

BD Bartleby le Scribe Jose Luis Munuera, dans le cadre de la BD de la semaine qui sont à retrouver chez Moka Milla ce mercredi

avec ses 72 pages , c’est aussi une participation au Challenge « Les textes courts »

Quitter la version mobile