Site icon Tours et culture

Reine de beauté de Amy K. Green

Reine de beauté , premier roman de Amy K. Green, paru aux éditions Belfond en 2020. Traduit par Sarah Tardy.

Reine de beauté de Amy K. Green :

A Wrenton, dans le Maine, Jenny, 13 ans, est connue de tous. Pendant des années, elle a écumé tous les concours de beauté de la région, pour le plus grand bonheur de sa mère. Alors, quand son cadavre est retrouvé dans un fossé, tous sont bouleversés.

Mais que savaient-ils de l’adolescente qu’était devenue la mini-miss, de ses envies, de ses rêves ? Sa demi-soeur, elle-même bien mal dans sa peau, s’aperçoit qu’elle la connaissait bien peu.

La narration alterne les voix des demi-soeurs, Virginia, l’aînée, au présent qui essaye de comprendre, et Jenny, la cadette, avant sa disparition. Entre elles deux, on découvre peu à peu que derrière les apparences strass et paillettes, les secrets les plus noirs couvaient. Et si Jenny n’avait elle-même rien d’un ange, autour d’elle, les prédateurs étaient bien nombreux! Dans sa propre famille, dans son entourage scolaire, sans parler des pervers attirés par ces concours de beauté, cela fait beaucoup de coupables potentiels (trop ?) pour une seule victime! Mais est-elle la seule victime d’ailleurs ?

Reine de beauté de Amy K. Green est un roman sombre, qui est l’occasion de revenir sur les questions du consentement, des fragilités et bouleversements de l’adolescence. Le suspens est bien mené, je ne m’attendais pas à ce dénouement… qui m’a laissée d’ailleurs un peu dubitative même si j’en comprends le point de vue avec un retournement de statut victime-décisionnaire.

L’écriture est addictive, la construction psychologique des personnages efficaces, pour un premier roman, en débit de ces quelques bémols, Amy K. Green frappe fort! Une plume à suivre!

Reine de beauté de Amy K. Green, est une participation au mois américain

Quitter la version mobile