Opéra à la maison / Verdi l’insoumis – Sylvain Fort

Verdi l’insoumis de Sylvain Fort paru aux éditions ROBERT LAFFONT (13/02/2020)

roman verdi l'insoumis

Après le théâtre à la maison, l’opéra à la maison!

Ecouter ou voir des opéras à la maison

De nombreux sites proposent des diffusions d’opéras ou de concerts :

L’Opéra de Paris propose un spectacle en diffusion en alternance cela commence par l’opéra « Manon » de Massenet grâce à Francetv culturebox.

  • Du 17 au 22 mars : Manon
  • Du 23 au 29 mars : Don Giovanni (2019)
  • Du 30 au 5 avril : Le Lac des cygnes (2019)
  • Du 06 au 12 avril : Le Barbier de Séville (2014)
  • Du 13 au 19 avril : Soirée Robbins (2018)
  • Du 20 au 26 avril : Les contes d’Hoffmann (2016)
  • Du 27 au 3 mai : Carmen (2017)
  • Sera également disponible le cycle des symphonies de Tchaïkovski par l’Orchestre de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan ainsi que le ballet Giselle et l’opéra Les Indes galantes de Rameau dans la mise en scène de Clément Cogitore.

Pour les Berliner Philharmoniker c’est sur le Digitalconcerthall.com , plus de 600 concerts (avec Claudio Abbado, Simon Rattle, Christian Thielemann…)

Le Metropolitan Opera de New York, propose en accès libre certaines de ses productions « Nightly Met Opera Streams » chacune accessible pendant 24 heures. On peut découvrir ainsi  La Fille du régiment de Donizetti le 20 mars (mise en scène de Laurent Pelly, avec Natalie Dessay et Juan Diego Florez, direction Marco Armiliato), Lucia di Lammermoor de Donizetti le 21 mars (mise en scène de Mary Zimmerman, avec Anna Netrebko, Piotr Beczała et Mariusz Kwiecien, direction Marco Armiliato)  Eugène Onéguine de Tchaïkovski le dimanche 22 mars (mise en scène de Robert Carsen, avec Renée Fleming, Ramon Vargas et Dmitri Hvorostovsky, direction Valery Gergiev). Chaque vidéo restera disponible durant vingt heures.

Côté concert également, des heures de musique sur  live.philharmoniedeparis.fr

Voir aussi sur Francemusique.fr

Bref, de quoi télé-travailler en musique!

D’autres idées ?

Revenons en à cette lecture :

Verdi l’insoumis

Où je me suis aperçue que si je connaissais un peu l’oeuvre, beaucoup moins l’homme!

Dans cette biographie, Sylvain Fort relate la vie du compositeur italien en liant oeuvre et contexte à la fois familial et socio-politique, de quoi mieux comprendre certains opéras!

On suit ses démêlés avec les maisons d’opéra, les chanteurs, les librettistes, on pense parfois « quel panier de crabes »! Que de remaniements ont dû subir certaines œuvres pour être acceptées! Mais aussi et surtout le rapport à une époque bien troublée!

C’est que l’Italie de l’époque, entre occupation autrichienne, mouvements indépendantistes et unitaires, poids de la religion et de la famille, est loin d’être sereine.

Insoumis Verdi ? Très ancré dans son époque en tout cas!

Et donner voix sur scène au peuple, aux petites gens, prostituées et autres esclaves, ce sont des actes forts en effet!

Il faut dire que lui même n’est pas issu du sérail, quelle ascension il a connu !

L’écriture de ce livre le rend très facilement accessible, bien sûr, certains détails sur les opéras seront reçus différemment si l’on connaît l’oeuvre en question ou pas, mais cela n’empêche pas de saisir l’essentiel. De mon côté, j’ai découvert ainsi pas mal d’œuvres, que j’ai maintenant envie d’écouter!

Des opéras de Verdi

Quelques souvenirs d’opéras de Verdi vus sur la scène de l’opéra de Tours

Falstaff Verdi Tours Ossonce Bouillon Lhôte

La traviata Verdi Tours Marguerre Ossonce Duffaut

Un Bal Masqué Haroutounian, Ossonce, Bouillon, Opéra de Tours

Rigoletto opéra de Tours Portes ouvertes 

2 commentaires

Laisser un commentaire