Site icon Tours et culture

Les secrets de Cloudesley Hannah Richell

Les secrets de Cloudesley aux éditions Belfond. Traduit par Julia Taylor , paru en octobre 2019.

Les vacances, c’est aussi l’occasion de se remettre à la lecture! Plus de livres lus en une semaine qu’en deux mois! Pour commencer,ce roman dont la couverture a fait écho aux paons magnifiques présents dans les décors de Noël de plusieurs châteaux de la Loire visités ce mois-ci : Chenonceau

Les secrets de Cloudesley Hannah Richell

L’histoire se passe en Angleterre, et alterne les voix de deux femmes : Maggie Oberon et sa grand-mère Lilian. A travers elles, nous découvrons l’histoire du manoir de Cloudesley, dans les années 1950, aux plus belles heures de ses fêtes, et de nos jours, délabré, proie des créanciers, voué à la destruction ?

Mais derrière les fastes de l’après-guerre, la vie n’y était rose qu’en apparence… Et il faudra du temps à Maggie pour découvrir la vérité sur l’histoire de sa grand-mère, de son père et du patriarche. Le personnage de Lilian est très riche, de multiples facettes, que l’on se plait à découvrir peu à peu.

Derrière la grand-mère attentionnée, si attachée à ce lieu, il y a une femme qui a connu un mariage tout sauf heureux. Des secrets bien cachés, oui. La violence de l’époux, une idylle aussi passionnée qu’éphémère avec un peintre, des drames dont je ne dirais rien pour vous laisser les découvrir à votre tour. L’intrigue est prenante, et le dernier rebondissement bien trouvé.

Sa petite fille aussi a des secrets ( partie moins captivante à mes yeux), elles vont peu à peu se dévoiler, les liens se tisser, c’est prenant!

J’ai apprécié la construction du roman, l’ambiance qui s’en dégageait à travers les voix alternées. Il y a de très belles scènes, et toute la complexité de l’âme humaine. Il y a aussi l’art, et le charme un peu suranné des manoirs anglais… un roman idéal pour les soirées d’hiver!

Quitter la version mobile